Intelligence ReportsTerrorismeIran : le chef des "opérations suicide" menace de...

Iran : le chef des « opérations suicide » menace de frapper les intérêts américains partout dans le mo

-

Iran Focus, Téhéran, Iran – le 24 août

« Nos volontaires pour les opérations suicide détruiront les intérêts des Etats-Unis partout dans le monde en riposte à n’importe quelle frappe américain contre les installations nucléaires de l’Iran » a affirmé Mohammad-Reza Jaafari, général des gardiens de la Révolution et commandant de « la Brigade des amoureux du martyre ».

Le général Jaafari a fait ces déclarations lors d’une réunion rassemblant plusieurs milliers de volontaires pour des attentats suicide venu d’Arak, de Natanz, d’Isphahan, et de Bushehr, les quatre villes où se trouvent les principaux sites nucléaires iraniens.

Les propos de Jaafari ont été publiés le 24 août par l’hebdomadaire Parto-Sokhan (rayonnement de la parole), publié à Qom (ville sainte chiite, située au sud de Téhéran). Pour voir la version originale de cette article en persan cliquer sur le lien suivant : Parto-Sokhan .

Parto-Sokhan est une publication de « l’Institut de formation et de recherche d’Imam Khomeiny », dirigé par Mohammad-Taghi Mesbah-Yazdi, un ayatollah ultraconservateur considéré comme le mentor de Mahmoud Ahmadinejad, le nouveau président iranien.

« Si l’Amérique commet cette erreur et lance une attaque contre l’Etat sacré de la République islamique d’Iran, partout dans le monde, nous mettrons le feu à ses intérêts et ne lui laisserons aucune voie de sortie. Les Américains doivent savoir que s’ils commencent une guerre sur notre sol, nous riposterons immédiatement et frapperons tous leurs points sensibles  » a affirmé Jaafari.

Les observateurs ont remarqué que le samedi dernier, l’ayatollah Ali Khamenei a procédé à des changements importants au sein du haut commandement du Corps des gardiens de la Révolution (CGR). Il a notamment chargé le général Jaafari de créer le « Centre d’Etudes Stratégiques » du CGR.

Le général Jaafari qui a été jusqu’à présent le commandant des forces terrestres du CGR a été chargé de concevoir une nouvelle structure de commandement et de stratégie militaire qui donnerait aux unités d’élite des pasdarans un accès illimité aux ressources du pays et assurerait leur suprématie absolue sur l’armée régulière en cas d’intervention militaire étrangère. Le général Jaafari avait déjà dit que cette nouvelle stratégie était basée sur le concept de « guerre asymétrique ». Il avait mentionné les opérations suicide comme un élément clé de cette stratégie.

Les analystes pensent que les journaux iraniens partisans de la ligne dure brandissent la menace des opérations suicide dans une logique de dissuasion. Les dirigeants iraniens ont été impressionnés par l’impact des opérations suicide sur des forces de la Coalition en Irak.

« Les dirigeants iraniens sont en train de tirer leurs propres leçons de la situation en Irak. L’utilisation des opérations suicide fait désormais partie de leur stratégie de défense » estime Simon Bailey, expert du Moyen Orient au « Gulf Intelligence Monitor », basé à Londres.
Simon Bailey a cité les récentes déclarations de l’ayatollah Khamenei aux chefs du Hezbollah libanais : « Les Américains ont subi une défaite en Irak de sorte que leurs plans pour l’Iran et le Liban ont été remis à une date très lointaine dans le future. »

Dans son discours, le chef des opérations suicide a évoqué les « unités en sommeil » qui se trouvent au sein des pays occidentaux et qui pourraient être réactivées en cas de besoin.

« Ceux qui sont familiers avec cette forme de combat savent qu’une fois que l’ordre de déclenchement des opérations est donnée, il sera impossible de contrôler ou contenir les forces opérationnelles car ces forces vont mener des opérations de manière irrégulière et de leurs propres initiatives. Leurs opérations peuvent continuer pendant des années. Donc, les Américains doivent savoir que leurs dirigeants portent la lourde responsabilité de toutes les conséquences d’une quelconque action impétueuse contre l’Iran » a dit le général Jaafari.

Dans une interview précédente avec l’hebdomadaire Parto-Sokhan, Jaafari avait annoncé que plus de 50.000 personnes s’était inscrites à la « Brigade des amoureux de la martyre » et s’était portés volontaires pour mener des opérations kamikazes.

Il a affirmé par ailleurs : « Nous avons beaucoup de volontaires qui cherchent à devenir des martyres. Chacune de ces volontaires est l’équivalent d’une bombe nucléaire et ils n’ont pas du tout peur de la mort ».

Jaafari a ajouté que plusieurs divisions de cette brigade ont déjà été déployées dans plusieurs provinces de l’Iran et que d’autres sont actuellement en cours de déploiement pour « confronter des menaces américaines et israéliennes ».
L’hebdomadaire Parto-Sokhan avait publié une publicité incitant les candidats aux attentats suicide à adhérer à la « Brigade des amoureux du martyre ». Cette publicité demandait aux candidats de remplir le formulaire d’adhésion et de l’envoyer à l’adresse indiquée accompagné de deux photos d’identité et d’une copie de leur pièce d’identité. La publicité précisait que dès l’enregistrement de leur candidature, les bénévoles pour les opérations suicide pouvaient venir suivre des formations spécifiques au sein de ladite brigade.

Dans une interview datée du 13 août, Jaafari a défendu cette publicité : « Ce sont les bénévoles pour les opérations suicide qui ont demandé qu’on publie cette publicité dans le valeureux hebdomadaire Parto-Sokhan afin d’attirer d’autres bénévoles vers la Brigade des amoureux du martyre. Cette publicité a été publiée dans plusieurs numéros de cet hebdomadaire et dans d’autres journaux. Elle a été parfaitement conforme aux règles journalistiques en vigueur dans le pays ».

Jaafari a déclaré à l’hebdomadaire Parto-Sokhan que la « Brigade des amoureux du martyre » est à la recherche de forces populaires souhaitant participer à des attentats suicide. Il a ajouté que la brigade a été créée selon les instructions du commandant en chef des forces armées [le guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei »>.

Le général Jaafari a affirmé : « L’Imam [Khomeiny »> avait dit que l’Israël doit être éliminé de la surface de la terre. Mais pour des raisons pratiques, nous n’avons pas pu réaliser cet objectif. Notre brigade doit repérer, recruter, organiser et entraîner des kamikazes pour réaliser cet objectif. Dans l’intérêt de l’Islam et de la Révolution, nous devons exécuter sans tarder cette volonté de l’Imam et du guide suprême ».

« Les Américains doivent savoir que nous avons des bombes atomiques mais ces bombes sont dans les cœurs de nos combattants prêts à mener des opérations suicide » a ajouté Jaafari.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous