Intelligence ReportsTerrorismeLes mesures pour étouffer les activités économiques des Pasdarans

Les mesures pour étouffer les activités économiques des Pasdarans

-

AFP, Washington, 15 août – En qualifiant les Gardiens de la révolution iraniens d’organisation « terroriste », les Etats-Unis mettent en place toute une série de mesures pour étouffer les activités économiques et financières des Pasdarans.

Etre sur cette liste sur laquelle figurent notamment Al-Qaïda et le Hezbollah libanais prive de fait le groupe incriminé d’accès au système financier américain.

Cela permet aux autorités américaines de geler sans délai les fonds ou autres biens des « terroristes » et de ceux qui financent le terrorisme et les organisations terroristes.

Cela donne également aux autorités les moyens légaux de saisir et de confisquer « les biens qui sont utilisés ou destinés à être utilisés pour le financement du terrorisme, des actes terroristes ou des organisations terroristes, ou qui en constituent le produit ».

Les autorités américaines ont mis en place une « liste d’exclusion terroriste » (TEL) qui stipule qu’il est interdit d’aider financièrement ou par tout autre moyen matériel les groupes qui figurent sur la liste des groupes terroristes.

« Les étrangers qui fournissent un soutien à une organisation figurant sur la liste TEL ou qui ont des relations avec elle peuvent être empêchés d’entrer aux Etats-Unis ou, s’ils sont déjà sur le territoire des Etats-Unis, être expulsés dans certaines circonstances », indique le texte.

La présence sur la liste des organisations terroristes a également pour objectif de « dissuader les gens de faire des dons ou de participer à ces organisations, renforcer la prise de conscience du public et sa connaissance de ces organisations, faire connaître aux autres Etats les inquiétudes des Etats-Unis au sujet de ces organisations et stigmatiser et isoler ces organisations », ajoute le document du département d’Etat.

Le nom des organisations figurant sur la liste du département d’Etat est fourni à des organismes comme le Groupe d’action financière (GAFI), un organisme intergouvernemental fondé en 1989 par le G7, visant à développer et promouvoir des politiques nationales et internationales afin de lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous