Intelligence ReportsTerrorismeAttentat du centre juif de Buenos Aires: cinq Argentins...

Attentat du centre juif de Buenos Aires: cinq Argentins poursuivis en Iran

-

AFP, Téhéran, 13 novembre – La justice iranienne a engagé mardi des poursuites contre cinq Argentins, à la suite de la confirmation par Interpol de mandats d’arrêt argentins contre cinq Iraniens accusés d’implication dans un attentat meurtrier contre un centre juif de Buenos Aires en 1994.

« La République islamique d’Iran a engagé des poursuites judiciaires contre cinq ressortissants argentins », a déclaré Yadollah Alizadeh, l’adjoint du procureur général du pays, cité par l’agence Irna.

« Ces cinq Argentins sont accusés d’action contre la sécurité de la République islamique, de fabrication de faux dossiers, d’avoir donné des pots-de-vin à des gens hostiles à la République islamique et d’avoir extorqué de faux témoignages contre l’Iran », a-t-il ajouté.

Il s’agit de Carlos Corach, ancien ministre argentin de l’Intérieur, Ruben Beraja, responsable du centre juif AMIA, Juan Jose Galeano, ancien juge chargé du dossier de l’attentat contre le centre AMIA, et de deux anciens procureurs, Eamon Mullen et Jose Barbarica.

« Si ces personnes refusent de se présenter devant la justice iranienne, un mandat d’arrêt international sera lancé contre elles », a ajouté M. Alizadeh.

L’Assemblée générale d’Interpol a confirmé la semaine dernière les mandats d’arrêt contre l’ex-ministre iranien du Renseignement Ali Falahian, l’ancien haut commandant des Pasdaran (Gardiens de la révolution) Mohsen Rezaï et trois diplomates ayant servi en Argentine, ainsi que contre le Libanais Imad Moughniyeh, considéré comme l’ex-chef des services de renseignement du Hezbollah.

Ils sont soupçonnés d’implication dans l’attentat qui avait fait 85 morts et 300 blessés.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous