IranNucléaireTéhéran a coopéré avec le Conseil de sécurité mais...

Téhéran a coopéré avec le Conseil de sécurité mais continue de le défier, selon l’AIEA

-

The Associated Press, 15 novembre – L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) estime dans un rapport diffusé jeudi que l’Iran a généralement dit la vérité sur les principaux aspects de l’histoire de ses activités nucléaires, mais fait état d’une réduction de ses connaissances concernant les travaux actuels menés par Téhéran.

Le document, transmis au conseil des gouverneurs de l’AIEA, confirme également que l’Iran a continué de défier le Conseil de sécurité de l’ONU, en ignorant ses demandes répétées de geler ses activités d’enrichissement d’uranium.
Selon un haut diplomate s’exprimant sous couvert d’anonymat, ce rapport est comme « un verre à moitié plein ou à moitié vide ». Il ne devrait en tous cas pas satisfaire les Etats-Unis et leurs alliés.

Saïd Jalili, le principal négociateur iranien concernant le dossier nucléaire, a estimé pour sa part que le rapport prouvait que les accusations selon lesquelles Téhéran tenterait de se doter de l’arme nucléaire étaient sans fondement et que de nouvelles sanctions contre son pays n’avaient pas lieu d’être.

Il a affirmé que Téhéran avait répondu à toutes les questions de l’AIEA et fait de « bons progrès » en coopérant avec l’agence onusienne.

A la lumière du rapport de l’AIEA, « nombre d’accusations sont désormais sans fondement », a déclaré le négociateur en référence aux allégations de Washington selon lesquelles l’Iran souhaite posséder l’arme nucléaire. « J’espère » que les puissances émettant de telles accusations « vont reconsidérer leurs propos ».

De son côté, la Maison Blanche a estimé que le rapport sur le programme nucléaire iranien montrait que Téhéran défiait toujours la communauté internationale et précisé que les Etats-Unis continueraient à oeuvrer pour que de nouvelles sanctions soient imposées par l’ONU.
« Nous croyons qu’une coopération sélective n’est pas suffisante », a affirmé la porte-parole de la Maison Blanche Dana Perino.

Dans un communiqué, le ministère britannique des Affaires étrangères a affirmé que « comme le rapport de l’AIEA montre maintenant que l’Iran n’a toujours pas répondu à plusieurs questions concernant son programme nucléaire, nous continuerons à oeuvrer en faveur de nouvelles sanctions au niveau du Conseil de sécurité et de l’UE ».

A Paris, un responsable du ministère des Affaires étrangères a affirmé à l’AP que le rapport serait étudié « attentivement ». Il a répété que la France appelait « l’Iran à répondre sans delai à l’ensemble des demandes de la communauté internationale: une réponse complète aux questions sur ses activités passées et présentes, la mise en oeuvre du protocole additionnel et des mesures de transparence demandées par l’AIEA, la pleine suspension de ses activités nucléaires sensibles ». AP

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous