Intelligence ReportsTerrorismeUn Égyptien accusé d'espionnage au profit de l'Iran

Un Égyptien accusé d’espionnage au profit de l’Iran

-

ATS, LE CAIRE, 27 mars – Un Egyptien de 31 ans a été condamné au Caire à une peine de 35 ans de prison pour avoir espionné au profit de l’Iran. Il a également été reconnu coupable d’avoir comploté en vue d’assassiner le président Hosni Moubarak.

Mahmoud Aïd Dabbous a écopé de 25 ans d’emprisonnement pour complot contre le «raïs» égyptien et de dix ans supplémentaires pour avoir fourni des informations aux Gardiens de la révolution (corps paramilitaire de la République islamique) relatives à une usine pétrochimique située à Yanbou, en Arabie saoudite, en vue de la faire sauter.

Selon le procureur, le prévenu, qui travaillait en Arabie saoudite au moment des faits, avait transmis à un diplomate iranien, Mohammed Reza Doust, des informations en vue de préparer un attentat contre cette installation en mai.

L’attaque, qui s’était soldée par la mort de cinq techniciens occidentaux, avait été revendiquée par des activistes du réseau Al-Qaïda. Le diplomate iranien, jugé par contumace, s’est vu infliger une peine de 25 ans de prison pour avoir recruté Dabbous et comploté en vue de commettre des assassinats en Egypte. Au moment des faits, Mohammed Reza Doust était employé au service des intérêts iraniens en Egypte, pays qu’il a quitté il y a plus d’un an, à la fin de sa mission. Le verdict a été prononcé par la Cour d’urgence de sûreté de l’Etat, une juridiction d’exception.

M. Dabbous avait été arrêté en novembre 2004. L’Iran avait démenti toute implication de son diplomate dans les faits qui lui était reprochés par la justice égyptienne.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous