Iran and its NeighboursLa coalition arabe accentue les raids aériens contre les...

La coalition arabe accentue les raids aériens contre les rebelles pro-iraniens au Yémen

-

Iran Focus – Les avions de la coalition arabe ont lancé une nouvelle série de raids nocturnes au Yémen contre des objectifs militaires rebelles à Sanaa, ainsi qu’à l’est de la capitale et dans l’ouest du pays, ont indiqué lundi des habitants. Il s’agit de la cinquième nuit consécutive de raids de la coalition menée par l’Arabie saoudite contre des rebelles chiites, soutenus par l’Iran et qui ont pris le contrôle de la capitale et de larges portions du territoire yéménite.

Le bruit des survols d’avions de la coalition a été entendu de 21H00 à 05H30 locales à Sanaa, a indiqué un correspondant de l’AFP. La coalition d’une dizaine de pays arabes a été formée à la demande du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, mis en grande difficulté la semaine dernière dans le sud par les rebelles chiites dits Houthis et leur allié, l’ex-président Ali Abdallah Saleh.

L’objectif de la coalition arabe, qui a été avalisé dimanche par le sommet arabe de Charm el-Cheikh (Egypte), est de contraindre les rebelles à déposer les armes et à se retirer des villes et territoires conquis. A Ryad, le porte-parole saoudien de la coalition a affirmé dimanche soir que les « opérations contre les miliciens chiites vont s’accentuer au cours des prochains jours ». « Ils n’auront plus aucun lieu sûr », a prévenu le général Ahmed Assiri à propos des Houthis et des partisans de l’ex-président Saleh.

Par ailleurs, Ryad n’exclut pas de déployer des troupes au sol au Yémen, a annoncé dimanche l’ambassadeur saoudien aux Etats‐Unis. Interrogé sur une éventuelle intervention terrestre, le diplomate a répondu : « Je ne crois pas que quiconque veuille aller au Yémen, mais nous n’excluons rien. Pour le moment, l’objectif est de mener à bien la campagne de raids aériens. » Le chef de la diplomatie yéménite, Riyad Yassine, avait estimé la veille qu’un déploiement au sol serait probablement nécessaire à terme.

De son côté, l’opposition iranienne, CNRI, a estimé que « la racine des crises au Moyen-Orient repose dans le régime du guide suprême en Iran. Pour y remédier il n’existe aucune autre solution que d’être ferme avec cette dictature, de la chasser de la région et de la renverser. »

Avec Agences

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous