Iran and its NeighboursIrakL’Iran fustige l’Arabie saoudite pour ses critiques sur l’Irak

L’Iran fustige l’Arabie saoudite pour ses critiques sur l’Irak

-

Iran Focus, Téhéran, 24 septembre – l’Iran a vivement réagi aux déclarations du ministre saoudien des affaires étrangères qui avait critiqué la stratégie incorrecte des Etats-Unis en Irak qui a conduit à la domination iranienne du pays voisin.

Le chef de la diplomatie saoudienne, le prince Saoud Al-Faisal a déclaré durant une visite à New York au début de la semaine que la politique américaine avait approfondi la scission en Irak au point qu’ils étaient effectivement en train de livrer le pays à l’Iran.

Le journal semi officiel iranien Djomhouri Eslami, s’en est pris aux propos d’Al-Faisal samedi disant qu’il s’agissait d’une forme « d’ingérence » dans les affaire internes de l’Irak.

« Les propos de Saoud Al-Faisal disant que la politique incorrecte américaine en Irak pourrait livrer dans l’avenir ce pays à l’Iran ont été largement repris par les médias occidentaux et les médias arabes », écrivait le journal ultra.

Le porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères, Hamid-Reza Assefi a déclaré samedi que les déclarations saoudiennes impliquant l’Iran dans les troubles en Irak étaient surprenants et illogiques.

« Nous pensons que lorsque des mains douteuses s’activent pour répandre la discorde ethnique et factionnelle entre les musulmans en Irak et dans toute la région, nous ne devrions pas agir de manière permettre aux ennemis de l’islam de profiter de ces différences », a dit Assefi à l’agence officielle iranienne IRNA.

Le quotidien ultra Djomhouri Eslami a estimé que les propos du responsable saoudien avaient été « influencés par la propagande occidentale » et la politique américaine dans la région.

« Alors que ces déclarations sont insultantes pour les autorités irakiennes, elles montrent aussi un désir de s’ingérer dans les affaires intérieures de l’Irak », a dit le quotidien.

Al-Faisal avait mis en garde contre une guerre civile qui pourrait éclater en Irak si les tensions augmentaient entre chi’ites et sunnites, ajoutant qu’un tel conflit conduirait à une ingérence iranienne, étant donné les intérêts de l’Iran dans le sud dominé par les chi’ites.

« Nous avons lancé une guerre pour aliéner l’Iran de l’Irak après avoir expulsé l’Irak du Koweït, et voilà que nous livrons tout le pays à l’Iran, sans justification », avait dit le chef de la diplomatie saoudienne.

Le prince saoudien a continué en disant que les agents iraniens avaient établi leurs propres milices et corrompu beaucoup de forces de police dans les régions irakiennes sous contrôle américain et britannique.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous