Iran and its NeighboursIrakDossier spécial sur l’ingérence de l’Iran dans les élections...

Dossier spécial sur l’ingérence de l’Iran dans les élections irakiennes, compte rendu général – 4

-

Iran Focus, Bagdad/Téhéran, 17 décembre – Des agents iraniens en Irak ont mené une campagne tous azimuts de manipulation des votes dans les élections législatives en Irak, a-t-on appris à Iran Focus.

Une source au sein de l’establishment religieux a fait savoir à Iran Focus que l’ayatollah Akhtari qui dirige l’Assemblée mondiale de Ahl-e Beyt, un organe institutionnel chargé de mener la politique officielle de la théocratie iranienne à l’étranger, a ordonné à la Force Qods des gardiens de la révolution de mobiliser tous les groupes liés à l’Iran pour participer à des manifestations en faveur de la liste 555, qui représente l’Alliance irakienne unie (AIE).

L’AIE est dirigé par le religieux chi’ite Abdul-Aziz al-Hakim, qui dirige l’Assemblée suprême de la révolution islamique en Irak, l’ASRI.

Une information indique que dans les villes irakiennes de Kut au nord et de Suwairah dans la province de Wassit, des agents iraniens ont offert de la nourriture, des boissons et des vêtements à des Irakiens pour les corrompre dans le but de les faire voter en faveur de la liste 555.

Une autre tactique utilisée pour gagner des voix a été l’usage des mosquées. Dans de nombreuses mosquées de ces deux villes, les religieux ont annoncé par les haut-parleurs que tous les Irakiens qui ne voteraient pas pour la liste 555 « iraient en enfer ».

Dans la ville de Khaneghein, l’encre utilisée pour marquer les doigts des électeurs qui avaient voté a été modifiée de manière à pouvoir être facilement lavée et beaucoup de membres de l’ASRI et de son aile armée la brigade Badr, ont voté jusqu’à 15 fois.

Des membres de la garde nationale de la ville ont aussi été avertis que s’ils ne votaient pas pour les listes pro-iraniennes ils seraient limogés.

Une information de la ville de Baladruze indique que lorsque les électeurs sont arrivés aux bureaux de vote dans la matinée, ils ont pu voir que beaucoup d’urnes étaient déjà bourrées de bulletins de vote.

Pour empêcher les gens d’aller voter dans des quartiers de Bagdad favorables aux groupes anti-iraniens, des rumeurs ont couru que l’eau avait été empoisonnée et on recommandait aux gens de rester chez eux.

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous