Iran and its NeighboursIrakBeaucoup de sunnites pensent que l’Iran est l’instigateur de...

Beaucoup de sunnites pensent que l’Iran est l’instigateur de l’attentat du mausolée de Samara en Ira

-

Iran Focus, Londres, 25 février – Le site arabe Elaph basé à Londres a publié une dépêche suggérant que le ministère iranien des renseignements pourrait être l’instigateur de l’attentat de mercredi contre le mausolée sacré chi’ite de la ville de Samara, qui a détruit le dôme en or de la mosquée d’ Askariyain, où sont enterrés deux Imams chi’ites sacrés.

Vendredi, plusieurs groupes sunnites en Irak ont accusé l’Iran d’être impliqué dans les attaques de plus de 150 mosquées sunnites à travers l’Irak afin de commencer une guerre civile dans le pays.

Le vice-gouverneur de la province de Saladin, où se situe Samara, a annoncé que les assaillants portaient des uniformes du ministère irakien de l’Intérieur. Le ministre de l’Intérieur, un haut responsable du Conseil suprême de la révolution islamique en Irak, soutenu par l’Iran, a été démis de ses fonctions après que les forces américaines aient découvert qu’il dirigeait des salles de tortures secrètes en partenariat avec le ministère iranien des renseignements.

Le parti national irakien, dirigé par l’ancien premier irakien Ayad Allawi, un chi’ite laïc, a accusé la coalition pro-chi’ite l’Alliance Unie irakienne et les partisans du religieux chi’ite Moqtada al-Sadr, de perpétrer des attaques de représailles contre des mosquées sunnites qui ont tué plus de cent personnes.

Le parti islamique irakien avait une position similaire. Le secrétaire général du parti, Tareq al-Hachemi a déclaré à la chaîne de télévision al-Arabia que « la coalition chi’ite et les partisans de Sadr, ainsi que leurs alliés étrangers sont derrières ces agressions. »

Al-Hachemi a annoncé que la récente montée de violence anti sunnites feraient que les groupes sunnites refuseraient de rencontrer et négocier avec les dirigeants de la coalition chi’ites sur la composition du futur gouvernement irakien.

Il a critiqué la position de l’actuel gouvernement et de l’actuel premier ministre Ibrahim al-Jaafari, sur ces incidents qu’il a jugé « irresponsables » et il les a accusés de « ne pas agir suffisamment pour contrôler la situation. »

Dans un autre entretien sur la chaîne d’ Al-Jazeera, le chef du parti islamique a dit que quelques 700 fauteurs de troubles de concert avec la police avaient attaqué les bureaux de son parti situé au sud de Bassora. Il a accusé la police d’avoir laissé la foule brûler leurs bureaux et il a dit qu’il les tenait pour responsables de l’attaque.

7,062FansJ'aime
1,186SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Terrorisme iranien : le chantage permanent aux otages (NDH)

Après la libération du diplomate du régime iranien Assadollah Assadi, condamné à 20 an de réclusion pour son projet...

La visite du dictateur Ali Khameneï à l’exposition du livre de Téhéran

Le mois dernier Ali Khameneï le guide suprême du régime des mollahs iraniens s’est rendu à l’exposition de livre...

Libération du chef du réseau du terrorisme iranien en Europe, la Résistance iranienne condamne la honteuse rançon au terrorisme d’Etat

Le 25mai, le diplomate-terroriste iranien incarcéré en Belgique, Assadollah Assadi, condamné à 20 ans par la justice belge pour...

Iran : l’illusion d’un retour à la monarchie

Reza Pahlavi et ses partisans croient-il vraiment que son statut de fils d’un dictateur déchu lui confère une légitimité...

Iran – Appel d’une centaine d’anciens leaders du monde pour inscrire les Gardiens de la révolution sur la liste des terroristes

Une centaine d'anciens présidents et Premier ministres d'Europe, des USA, Royaume-Uni, Canada appellent à considérer les Gardiens de la...

Iran : une exécution toutes les six heures

Le 19 mai, trois manifestants ont été exécutés à Ispahan par la justice du régime iranien, sur ordre du...

Doit lire

La visite du dictateur Ali Khameneï à l’exposition du livre de Téhéran

Le mois dernier Ali Khameneï le guide suprême du...

Le régime iranien prévoit de vendre les îles de Kish et Qeshm pour « assurer les pensions des retraités

Sajjad Paddam, directeur général de l'assurance sociale au ministère...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous