Iran and its NeighboursIrakLes Etats-Unis intéressés par des négociations avec l’Iran sur...

Les Etats-Unis intéressés par des négociations avec l’Iran sur l’Irak

-

Associated Press, Bagdad, 22 mai – La formation d’un gouvernement d’unité nationale à Bagdad prépare le terrain pour des négociations directes entre les Etats-Unis et l’Iran à propos de la situation à l’intérieur de l’Irak, a déclaré dimanche l’ambassadeur américain Zalmay Khalilzad.

L’ambassadeur, d’origine afghane et parlant le farsi, a reçu l’autorisation de mener des pourparlers avec l’Iran. Si les discussions ont lieu, ce seront les premiers échanges bilatéraux entre les deux pays depuis la Révolution iranienne de 1979.

Mais le sujet des négociations selon l’Amérique est supposé être un échange de points de vue sur la situation en Irak, et non des thèmes plus larges tels que le programme nucléaire controversé de l’Iran ou l’hostilité verbale du pays envers Israël depuis que le président Mahmoud Ahmadinejad est arrivé au pouvoir l’été dernier.

Dans un changement radical de politique, le gouvernement conservateur de l’Iran a annoncé cette année sa volonté d’entamer un large dialogue avec les Etats-Unis. Ahmadinejad a également adressé une longue lettre au président George W. Bush il y a deux semaines lui demandant de revoir certaines des politiques étrangères américaines à la lumière des convictions religieuses de Bush.

L’éventualité d’un tel dialogue revêt un caractère de plus en plus urgent puisque le Conseil de Sécurité de l’ONU envisage des sanctions contre l’Iran pour sa décision de redémarrer le traitement d’uranium dans ce qui constitue, aux yeux des Etats-Unis et de l’UE, un programme d’armes nucléaires secret. L’Iran insiste sur le fait que l’enrichissement répond à des objectifs atomiques purement pacifiques.

Dans une interview avec Associated Press à l’ambassade américaine à Bagdad, Khalilzad a déclaré que les négociations avec l’Iran au sujet de l’Irak n’auraient pas pu avoir lieu plus tôt parce que les Etats-Unis ne voulaient pas donner l’impression que l’Iran et l’Amérique « s’étaient réunis pour définir le nouveau gouvernement en Irak ».

« Mais nous avons dit publiquement, et cela reste notre position, que nous serons prêts à leur parler lorsque le gouvernement d’unité nationale sera formé », a-t-il dit. Il a refusé de spécifier comment les discussions pourraient débuter, disant simplement « Il existe différents moyens de communiquer ».

« Nous avons beaucoup de sujets à traiter avec eux concernant nos préoccupations et ce que nous envisageons pour l’Irak et nous sommes prêts à entendre leurs inquiétudes », selon Khalilzad.

Le transfert présumé d’armes iraniennes en Irak se trouve en haut de l’agenda américain, a-t-il dit.

« Nous voulons de bonnes relations entre l’Irak et ses voisins, mais nous ne voulons pas que l’Iran ou d’autres pays dans la région envoie des armes aux milices, entraîne les milices, envoie de l’argent aux milices ou à d’autres groupes voulant nuire à ce nouvel Irak », a-t-il ajouté. Des armes et de l’argent iraniens vont effectivement aux milices irakiennes actuellement, a-t-il affirmé, « et nous pensons que le régime iranien commet d’autres actes négatifs en Irak ».

Mais Khalilzad a également adressé à l’Iran des mots conciliateurs. Qualifiant les Iraniens de « grand peuple » avec « une histoire illustre », Khalilzad a déclaré qu’il n’avait « aucun doute » sur le fait qu’il existerait un jour de bonnes relations entre les Etats-Unis et l’Iran.

Lorsqu’on lui a demandé si la politique américaine en Iran était « un changement de régime » ou « l’endiguement », Khalilzad a répondu que l’Amérique désirait un « changement de régime ».

« En fin de compte, les vœux des Iraniens (qui désirent vivre dans un pays fier, avoir des relations normales avec le monde, des relations de respect mutuel avec le monde) vont s’imposer eux-mêmes au pays et au gouvernement de ce pays », a-t-il prédit.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous