Iran and its NeighboursIrakUn danger venu tout droit d’Iran

Un danger venu tout droit d’Iran

-

The Daily Telegraph, 16 janvier – Il est évident depuis des mois que l’Iran participe activement à l’insurrection irakienne : en fournissant des armes et des hommes aux milices qui attaquent les forces américaines et britanniques et en incitant à la violence sectaire, il participe à maintenir le pays dans un état d’instabilité chaotique persistent malgré tous les efforts accomplis pour rétablir l’ordre dans le pays. Mais comme l’indiquent très clairement nos articles d’aujourd’hui, l’Iran est également engagé dans un programme plus sophistiqué d’infiltration politique à Bassora.

Anticipant le retrait des forces britanniques dans cette zone, le pays s’est vraisemblablement infiltré aussi bien dans le réseau de sécurité de la ville que dans les partis politiques, et ce afin d’être en bonne position pour s’emparer du contrôle du sud de l’Irak après le départ des troupes de la coalition.

Chose plus inquiétante encore, les Iraniens prévoient de saisir le contrôle des champs de pétrole du sud de l’Irak, pour empêcher ainsi de manière efficace l’Occident d’y gagner un quelconque intérêt. Le contrôle de ces ressources et des richesses qu’elles produisent confèrerait au président Mahmoud Ahmadinejad, un des chefs d’État les plus pernicieux et dangereux au monde, une force supplémentaire dans la région.

La capacité de l’Iran à provoquer des violences anarchiques et l’apparente insouciance avec laquelle son gouvernement défie l’opinion mondiale, et pas uniquement avec des menaces de destruction d’Israël, auraient poussé l’Occident à sous-estimer ses pouvoirs de stratégie politique. Mais les commandants de nos forces sur le terrain à Bassora en sont parfaitement conscients, l’Iran n’est pas uniquement un État délinquant pratiquant un terrorisme destructeur gratuit.

La position de son président a beau sembler absurde et nihiliste, ce pays est engagé dans un plan politique organisé qui nécessite une opposition systématique. Ayant épuisé leur crédibilité nationale avec l’invasion militaire de l’Irak, les États-Unis et la Grande-Bretagne vont avoir besoin d’une stratégie subtile et créative pour contrer le danger venu tout droit d’Iran.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous