Iran and its NeighboursIrakLes Etats-Unis ont proposé des options militaires à la...

Les Etats-Unis ont proposé des options militaires à la Grande-Bretagne (presse)

-

AFP, Londres, 7 avril – Les Etats-Unis ont proposé à la Grande-Bretagne de faire survoler par des avions de combat les bases des Gardiens de la révolution iraniens pendant le récent différend entre Londres et Téhéran, mais ont vu leur proposition repoussée par le gouvernement britannique, affirme samedi le Guardian.

Citant des sources diplomatiques anonymes, le Guardian affirme que le Pentagone a offert à cette occasion une série d’options militaires mais que le gouvernement britannique lui a demandé de rester en dehors de l’affaire et de réduire l’activité de ses forces armées dans le Golfe.

L’une de ces options comprenait le survol par des avions de combat des bases iraniennes pour montrer combien cet incident était pris au sérieux, affirme le journal en première page.

Le 20 mars, trois jours après la capture des 15 marins britanniques, un deuxième porte-avions américain et ses navires d’accompagnement sont arrivés dans la région.

A la demande de Londres, les deux groupes aéronavals, totalisant 40 bateaux plus les avions, ont changé leur type de manoeuvres, afin qu’elles apparaissent moins provocatrices, poursuit le journal.
La Grande-Bretagne aurait également demandé aux Etats-Unis de se garder de faire des déclarations fracassantes.

Un consensus aurait alors vu le jour parmi les officiels britanniques, irakiens et iraniens sur le fait que l’incident n’avait pas été planifié par Téhéran.

« D’après moi, cet incident local est devenu un incident international », a estimé une source britannique proche de l’affaire.

Les quinze marins, libérés et rentrés jeudi au Royaume-Uni, avaient été accusés par Téhéran d’avoir pénétré dans les eaux territoriales iraniennes.

Londres a toujours soutenu au contraire qu’ils se trouvaient dans les eaux irakiennes, où ils effectuaient une patrouille de routine sous mandat de l’ONU.

Une source proche des Gardiens de la révolution a affirmé de son côté que « si l’incident s’était produit entre des soldats iraniens et américains, cela aurait pu être le début d’une guerre accidentelle ».

Selon cette source, les forces britanniques sont entrées par trois fois dans les eaux territoriales iraniennes en un mois amenant à la capture décidée par un commandant régional.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous