Iran and its NeighboursIrakLes Etats-Unis se disent prêts à discuter avec l'Iran...

Les Etats-Unis se disent prêts à discuter avec l’Iran sur l’Irak

-

Le Monde, 13 mai – Le vice-président américain Dick Cheney s’est entretenu, dimanche13 mai, au Caire avec le président Hosni Moubarak du soutien de l’Egypte à l’Irak et du rôle de l’Iran au Moyen-Orient, dans le cadre d’une tournée au Moyen-Orient.

A l’issue de cet entretien, sa porte-parole, Lea Anne McBride a fait part de la « volonté [américaine »> d’avoir cette discussion limitée aux questions de l’Irak, au niveau des ambassadeurs » avec l’Iran. Quelques heures plus tard, le porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche, Gordon Johndroe, a précisé que ces discussions sur la sécurité en Irak auront lieu au cours des prochaines semaines et seront conduits par Ryan Crocker, l’ambassadeur américain à Bagdad, avec son homologue iranien. « Ces discussions ne porteront pas sur les Etats-Unis et l’Iran mais sur l’Irak », a-t-il ajouté. « Ce sera à propos de l’Iran et de son rôle politique constructif en Irak. »

Des officiels américains avaient lancé des appels à une discussion sur ce sujet dès l’an dernier, mais la République islamique a toujours insisté sur le fait que le retrait des forces américaines était la première condition à un rétablissement de la sécurité en Irak. Dimanche, la situation semblait se débloquer. Mohamad Ali Hosseini, porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères, cité par l’agence Irna, a ainsi indiqué que « dans le but de soulager la souffrance du peuple irakien, de soutenir le gouvernement irakien et de renforcer la sécurité en Irak (…) l’Iran va s’entretenir avec la partie américaine à Bagdad ».

ARRIVÉE DE MAHMOUD AHMADINEJAD AUX EMIRATS ARABES UNIS

En dépit de leurs fortes divergences – les Etats-Unis accusent l’Iran de fournir des armes et un soutien aux milices chiites en Irak, ce que Téhéran dément –, les deux pays sont inquiets de l’aggravation des violences en Irak, ce qui les a probablement convaincu d’organiser cette rencontre, estiment des analystes. Les contacts sont rares entre les deux pays qui n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis 1980.

« Les discussions auront assurément lieu en Irak. Nous en saurons plus vendredi sur la date exacte et le niveau des responsables impliqués dans les négociations », a indiqué M. Hosseini qui a précisé que la décision de Téhéran était la conséquence d’un intense lobbying de Bagdad, qui s’efforce depuis des semaines d’obtenir un tel dialogue. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est lui arrivé dimanche aux Emirats arabes unis et sera lundi à Oman pour des entretiens sur l’Irak et la crise du nucléaire.

7,062FansLike
1,163FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous