Iran and its NeighboursIrakRaids à Bagdad: 26 "terroristes" présumés liés à l'Iran...

Raids à Bagdad: 26 « terroristes » présumés liés à l’Iran tués

-

AFP, Bagdad, 30 juin – Les forces américaines et irakiennes ont tué samedi avant l’aube 26 rebelles soupçonnés de liens avec des réseaux « terroristes » iraniens et arrêté 17 autres à Sadr City, le bastion chiite à Bagdad, a annoncé l’armée américaine.

« Il apparaît que les terroristes présumés ont des liens étroits avec des réseaux terroristes iraniens et contribuent aux actions meurtrières en Irak », a-t-elle précisé dans un communiqué.

Au cours des deux raids qui ont visé des « cellules secrètes de terroristes » à Sadr City, bastion des milices radicales chiites dans le nord de Bagdad, les forces américaines et irakiennes ont été « confrontées à de nombreux tirs d’armes légères et à de multiples engins explosifs », a-t-elle souligné.

« Les forces de la coalition ont tué 26 terroristes et détiennent 17 individus soupçonnés d’appartenir à une cellule terroriste secrète », a ajouté l’armée.

« Nous poursuivons le démantèlement de réseaux terroristes qui cherchent à tuer les forces de la coalition, les forces irakiennes et des Irakiens innocents », a affirmé le lieutenant-colonel Christopher Garver, porte-parole de l’armée américaine.

Ces raids s’inscrivent dans une série d’opérations ciblant des activistes dans le nord-est chiite de Bagdad, accusés par les forces américaines de faire entrer en Irak des armes de contrebande d’Iran et d’envoyer des combattants irakiens s’entraîner en République islamique.

L’Iran, pays chiite, a toujours nié ces accusations, insistant sur son soutien à la coalition gouvernementale du Premier ministre chiite Nouri al-Maliki.

En mai, l’ambassadeur des Etats-Unis en Irak avait rencontré son homologue iranien à Bagdad pour évoquer les moyens d’améliorer la sécurité en Irak, mais les forces militaires américaines continuent d’accuser l’Iran d’alimenter la violence chez son voisin.

« Il existe des preuves indéniables sur l’aide apportée par des agents iraniens dans la fourniture d’armes, de ressources et aidant à préparer des opérations menées par des cellules secrètes » en Irak, avait affirmé la semaine dernières le général de brigade, Kevin Bergner.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous