IranIran (actualité)Des dizaines de milliers dénoncent l’étiquette terroriste de l'opposition...

Des dizaines de milliers dénoncent l’étiquette terroriste de l’opposition iranienne imposée par l’UE

-

Iran Focus, Villepinte, France, 1er juillet – Des dizaines de milliers d’Iraniens ont convergé samedi vers un centre d’expositions de Paris pour soutenir le principal groupe d’opposition iranien et dénoncer l’action de l’UE contre celui-ci.

« Justice, justice, état de droit ; UE, UE, honte à vous ! », ont scandé les manifestants dans un hall de Villepinte, au nord de Paris. Ils faisaient référence à la décision de l’UE de proscrire l’organisation des
Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) en dépit du verdict du Tribunal européen de première instance, qui a annulé en décembre dernier la décision européenne de placer le groupe sur sa liste terroriste.

L’OMPI fait partie de la coalition de l’opposition, le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI).

Plusieurs dizaines de députés de toute l’Europe, d’Amérique et du Moyen-Orient étaient présents à ce rassemblement.

L’oratrice principale n’était autre que la présidente de la République élue du CNRI, Mme Maryam Radjavi, dont le discours a été interrompu à plusieurs reprises par les cris enthousiastes de ses partisans.

Radjavi a accusé l’UE de « complaisance » avec le « régime des mollahs » en cataloguant l’OMPI de groupe terroriste.

« Au Parlement européen, nous nous sommes battus pour convaincre la direction de l’UE que la politique correcte vis-à-vis de l’Iran n’est pas une politique de négociations inutiles et d’engagement. Si l’Occident craint une nouvelle guerre dans la région, alors apaiser ce régime n’est pas une solution », a déclaré Alejo Vidal-Quadras, vice-président du Parlement européen.

« Les Moudjahidine du peuple et le Conseil national de la Résistance iranienne sont la seule alternative à ce régime et voici une démonstration incontestable de leur force », a-t-il déclaré lors de la manifestation.

Lord Slynn of Hadley, ancien juge de la Cour européenne de justice, originaire de Grande-Bretagne, a affirmé aux manifestants que le verdict de la cour avait déclaré « illégale » l’étiquette de l’OMPI. Il a ajouté que l’UE était tenue par la loi d’appliquer la décision du tribunal.

Bob Filner, membre du Congrès américain (démocrate de Californie), a déclaré aux manifestants qu’il était opposé aussi bien à la guerre qu’à la complaisance comme solutions aux menaces posées par le régime iranien. Il a préconisé à la place que l’UE et les États-Unis soutiennent la « troisième voie » de Radjavi, qui consiste à « aider les Iraniens et leur Résistance à amener un changement démocratique en Iran ».

Figuraient également sur la liste des invités une haute délégation du parlement jordanien, dont le président de sa commission des Affaires étrangères, ainsi que des législateurs irakiens.

Les organisateurs ont estimé le nombre de participants à 50 000.

Dans son discours, Radjavi a évoqué les visées du CNRI pour l’Iran de demain. « Nous construirons un Iran nouveau, une société libre et une nation avancée. Nous laisserons derrière nous les exécutions et la torture. Nous abolirons la peine de mort. Nous dissoudrons les tribunaux intégristes et mettrons fin aux châtiments moyenâgeux. Nous mettrons fin à l’ère de l’inquisition, du code vestimentaire obligatoire et l’ingérence dans la vie privée de l’ensemble des citoyens », a-t-elle déclaré.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous