Iran and its NeighboursIrakL'Iran forme des groupes d'insurgés irakiens

L’Iran forme des groupes d’insurgés irakiens

-

News Press, 6 juillet – Département d’Etat des Etats Unis d’Amérique – Selon un haut responsable militaire américain, une unité d’élite de la garde révolutionnaire iranienne, qui a des liens avec le Hezbollah, entraîne, finance et arme des insurgés irakiens aux fins d’attaques contre les forces irakiennes et coalisées, entre autres missions.

La force Qods, qui effectue des opérations internationales pour les Gardiens de la révolution islamique, « joue un rôle clé dans la planification et l’exécution d’attentats, d’enlèvements, d’extorsions, d’assassinats à caractère sectaire, de trafic d’armes et autres attaques contre les Irakiens, leur police et leur armée, ainsi que contre les forces de la coalition », a déclaré le général de brigade Kevin Bergner lors d’une téléconférence organisée le 2 juillet.

Il a précisé que des cadres du Hezbollah, une organisation terroriste basée au Liban, avaient commencé à entraîner, à équiper et à former des groupes d’insurgés irakiens dès 2004, sous la direction de la force Qods et en toute connaissance des hauts responsables de l’Iran. Les instructeurs du Hezbollah ont formé des groupes de 20 à 60 Irakiens à la fois dans trois camps d’entraînement installés en Iran, les renvoyant ensuite en Irak former des cellules d’insurgés.

« Nos renseignements indiquent que les hauts responsables de l’Iran sont au courant de cette activité », a affirmé le général Bergner.

Les insurgés irakiens se sont organisés au cours des trois dernières années selon des structures cellulaires qui offrent le maximum d’indépendance et de sécurité pour leurs opérations, a-t-il ajouté.

La force Qods leur fournit des mitrailleuses, des roquettes, des fusils, des grenades, des engins explosifs improvisés et des explosifs de type EFP – armes sophistiquées capables de percer des blindages. Elle consacre également près de 3 millions de dollars par mois au financement des opérations des insurgés.

Par exemple, l’ancien chef de l’une de ces cellules, Azhar Dulaimi, qui a été tué par les forces de la coalition le 19 mai, a dirigé l’attaque du 20 janvier contre le Centre provincial de coordination conjointe à Kerbala (Irak) dans laquelle cinq soldats américains ont péri.

Azhar Dulaimi travaillait avec Ali Moussa Dakdouk et Qais Al-Khazaali, capturés par les forces américaines en 2007 en Irak. Dakdouk a rejoint le Hezbollah en 1983 et y a assumé diverses responsabilités, notamment celle de la sécurité du secrétaire général du mouvement, Sayyed Hassan Nasrallah.

« En 2005, les hauts responsables du Hezbollah ont ordonné à Dakdouk de se rendre en Iran et de coopérer avec la force Al-Qods pour former des extrémistes irakiens », a affirmé le général Bergner. Dakdouk et Al-Khazaali ont été capturés le 20 mars en possession de faux papiers, de documents détaillés évoquant les tactiques et les méthodes à mettre en oeuvre pour attaquer les forces irakiennes et leurs convois, et d’instructions sur la façon d’utiliser des armes légères et des mitrailleuses. Le général Bergner a affirmé qu’Al Khazaali était responsable des groupes d’insurgés irakiens depuis juin 2006.

Le 2 juillet, à Washington, le porte-parole du département d’ةtat, M. Sean McCormack, a déclaré que ces informations constituaient un élément qui s’ajoutait à l’image préoccupante de l’implication négative de l’Iran en Irak.

« Nous avons découvert que les Gardiens de la révolution islamique avaient passé des « contrats de sous-traitance » avec certains éléments du Hezbollah (…) ce qui nous inquiète beaucoup. »

Il a ajouté que quoi qu’en dise l’Iran, les forces américaines en Irak avaient une influence stabilisatrice et agissaient sur invitation du gouvernement irakien.

« Nous invitons le gouvernement iranien à revoir sa stratégie », a-t-il dit.

La force Qods a été créée durant la guerre entre l’Iran et l’Irak en tant qu’unité spéciale du Corps de la garde révolutionnaire iranienne. Elle est responsable des opérations extraterritoriales, y compris des actions terroristes et de la formation de terroristes islamiques fondamentalistes dans l’ensemble du Moyen-Orient.

Le Hezbollah a été fondé en 1982 par des religieux chiites libanais inspirés par l’idéologie révolutionnaire islamique de l’Ayatollah Khomeini en Iran. Son but, à l’origine, était de créer une république islamique au Liban. Il soutient activement le terrorisme contre l’Occident et a orchestré des attentats terroristes dans l’ensemble du Moyen-Orient et ailleurs, travaillant pour des parties tierces.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous