Iran and its NeighboursIrakMahmoud Ahmadinejad entend ouvrir un nouveau chapitre Iran-Irak

Mahmoud Ahmadinejad entend ouvrir un nouveau chapitre Iran-Irak

-

Reuters, Bagdad, 2 mars – Par Wissam Mohammed – Par Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a salué un nouveau chapitre dans les relations avec l’Irak à son arrivée dimanche à Bagdad pour une visite officielle grâce à laquelle il espère renforcer la sécurité en Irak et développer les relations économiques bilatérales.

Ahmadinejad, accompagné par une délégation de ministres et de hauts responsables, est le premier chef d’État iranien à se rendre en Irak depuis la révolution islamique de 1979.

Les deux pays se sont livrés entre 1980 et 1988 une guerre dans laquelle quelque 800.000 personnes ont été tuées. Mais les liens entre Bagdad et Téhéran se sont resserrés depuis l’intervention américaine de l’Irak, en 2003. Les deux pays sont désormais gouvernés par des chiites.

Paradoxalement, alors que son voyage n’a été possible que grâce à l’invasion américaine, Ahmadinejad a lancé des appels répétés au retrait des forces américaines d’Irak, les rendant responsables des violences intercommunautaires qui causé la mort de dizaines de milliers d’Irakiens depuis 2003.

Washington accuse Téhéran de fournir des armes aux milices chiites et de les entraîner à attaquer les forces américaines, ce que dément l’Iran.

« Nous disons à M. Bush qu’accuser les autres sans preuve aggravera les problèmes dans la région et ne les résoudra pas », a martelé Ahmadinejad.

« Les Américains doivent comprendre un fait dans la région. Le peuple irakien n’aime pas l’Amérique », a-t-il dit lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre irakien Nouri al Maliki, qu’il a rencontré dans la « zone verte », quartier fortifié de Bagdad qui abrite le Parlement irakien, les ministères et l’ambassade des États-Unis.

AUCUN ROLE DES ÉTATS-UNIS

Le président iranien avait déclaré dans une précédente conférence de presse avec son homologue irakien Jalal Talabani que sa visite ouvrirait « un nouveau chapitre dans les relations bilatérales des deux pays » et faciliterait « un climat de coopération dans la région ».

« Une visite en Irak sans le dictateur est un vrai bonheur », a-t-il poursuivi en faisant allusion à Saddam Hussein, exécuté en décembre 2006.

De nombreux dirigeants chiites irakiens ont trouvé refuge en Iran sous le régime de Saddam Hussein et des analystes affirment
qu’Ahmadinejad profitera de sa visite pour montrer à Washington que l’Iran est un acteur influent dont il faut tenir compte en Irak.

En s’efforçant d’améliorer les relations de Téhéran avec ses voisins arabes, le président iranien a tenté de contrer les efforts déployés par les États-Unis pour isoler son pays sur la scène internationale en raison de son programme nucléaire.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous