Iran and its NeighboursIrakDélégation irakienne en Iran, double attentat au nord de...

Délégation irakienne en Iran, double attentat au nord de Bagdad

-

Une délégation de l’Alliance irakienne unie (AIU) s’est envolée mercredi pour l’Iran afin de "demander au gouvernement iranien d’arrêter de financer et de soutenir les groupes armés", a déclaré Sami al Askari, un influent député de l’AIU, qui comprend les principaux partis chiites soutenant Maliki.

Djalal al Din al Saghir, un autre député de l’AIU, a expliqué que l’envoi de cette délégation avait été décidé au vu de "la grave détérioration de la sécurité récemment survenue en Irak".

Ce regain de violence a encore été illustré, jeudi, par un double attentat suicide qui a fait au moins 41 morts et 75 blessés sur un marché, dans une localité située au nord-est de Bagdad.

Un second kamikaze s’est fait exploser alors que la foule se précipitait pour porter secours aux victimes de la première attaque, une tactique souvent utilisée par les activistes pour faire un maximum de victimes.

D’après des chiffres communiqués par le gouvernement irakien, le mois d’avril a été le plus meurtrier pour les civils depuis août de l’an dernier.

IMPORTANTE SAISIE D’ARMES IRANIENNES

Par ailleurs, le commandant en chef des forces alliées en Irak, le général David Petraeus, a annoncé à Londres qu’un nombre "très, très significatif" d’armes iraniennes avaient été saisies depuis le début, fin mars, de l’offensive menée contre les milices.

Interrogé par la BBC à l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre britannique Gordon Brown, Petraeus a déclaré que plus d’un millier d’obus de mortier et d’artillerie, des centaines de roquettes et des dizaines de bombes antichars avaient été saisis.

Des responsables américains accusent depuis longtemps l’Iran de fournir des roquettes, des bombes sophistiquées et une formation à des combattants chiites en Irak. Téhéran a nié soutenir les milices, qui disent obéir à l’imam radical chiite Moktada Sadr, lequel serait en Iran selon les Etats-Unis.

Washington s’est réjoui de la visite d’une délégation irakienne en Iran. "C’est une étape très importante", a déclaré le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates.
"Je pense que les Iraniens se préoccupent de leurs futures relations avec l’Irak (…) Veulent-ils travailler avec le gouvernement irakien ou cherchent-ils à renverser le gouvernement irakien?", a-t-il interrogé.

Le porte-parole du gouvernement irakien, Ali Al Dabbagh, a déclaré que la délégation demanderait des réponses précises au régime iranien, notamment sur la question de l’armement des milices.

"Toutes les questions qui ont été soulevées seront évoquées (…). Nous attendons et nous voulons que l’intervention de l’Iran (en Irak) se fasse par le biais du gouvernement élu et non par un tiers", a-t-il dit, sans préciser quels seraient les interlocuteurs côté iranien.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous