Iran and its NeighboursIrakSignaux contradictoires en Iran sur l'accord irako-américain

Signaux contradictoires en Iran sur l’accord irako-américain

-

AFP, 18 novembre 2008 – L’accord du gouvernement irakien sur le retrait américain d’Irak provoquait mardi des réactions contradictoires en Iran, où le chef du pouvoir judiciaire l’a approuvé, le gouvernement a réservé sa réponse et la presse ultra-conservatrice l’a condamné.

"Le gouvernement irakien a bien oeuvré à cet égard et nous espérons que le résultat sera bénéfique pour l’islam et la souveraineté de l’Irak", a dit le chef du pouvoir judiciaire, l’ayatollah Mahmoud Hachémi Shahroudi, sur son site internet.

L’ayatollah, qui est nommé à son poste par le guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei, a espéré que "les troupes américaines quittent l’Irak selon l’accord", qui prévoit un retrait définitif d’ici 2011.

De nombreux responsables iraniens avaient dénoncé cet accord avant son adoption dimanche par le gouvernement irakien. Le texte est actuellement en discussion au Parlement, qui devrait se prononcer définitivement le 24 novembre.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Hassan Ghashghavi, avait déclaré lundi que son gouvernement se prononcerait sur cet accord "après qu’il soit finalisé".

Mais la presse ultra-conservatrice s’est déchaînée contre ce que le journal Kayhan, dont le directeur est nommé par le guide suprême, a qualifié lundi de "capitulation".

Mardi le journal Jomhouri Eslami a titré dans un éditorial: "Irak: d’un trou à un puits". Selon lui "le gouvernement de Bush a forcé le Premier ministre irakien (Nouri al-Maliki) à accepter un accord colonial".

Le journal avait titré lundi que "le gouvernement irakien a cédé à la capitulation" imposée par les Etats-Unis.

L’Iran estime que le retrait des forces américaines d’Irak est la première condition au retour de la sécurité dans ce pays.

Les Etats-Unis ont fréquemment accusé Téhéran de participer à l’insécurité en soutenant selon eux des groupes extrémistes, ce que la République islamique a toujours démenti.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous