Iran and its NeighboursIrakLa Croix Rouge dément des allégations de l’Iran sur...

La Croix Rouge dément des allégations de l’Iran sur un rapatriement

-

Iran Focus, 1er mars – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a démenti des allégations de l’Iran comme quoi il aurait supervisé le rapatriement d’un groupe de 100 Iraniens anciennement associés au mouvement d’opposition des Moudjahidines du peuple d’Iran, en Irak.

Réagissant à une dépêche de l’agence de presse officielle prétendant que 100 « membres repentis des [Moudjahidines »> se sont enfuis d’un camp en Irak pour s’adresser à la Croix-Rouge » et demander à être rapatriés en Iran, le porte-parole du département du Moyen-Orient et Afrique du Nord du CICR à Genève a déclaré que « cette opération ne s’est pas déroulée sous les auspices du CICR et ce groupe de 100 personnes n’a jamais fui du camp Achraf pour être reçu par le CICR ».

Le Conseil national de la Résistance iranienne, un groupement de forces d’opposition comprenant les Moudjahidines du peuple, a déclaré dans un communiqué reçu à Londres que « ces allégations naïves comme quoi ces gens auraient quitté la base des Modjahedines pour s’adresser au CICR en Irak, relève de la stupidité du ministère des renseignements des mollahs, car depuis l’attentat contre son siège à Bagdad en 2003 le CICR ne dispose plus de bureau public dans ce pays. »

Les Moudjahidines avaient annoncé dans un communiqué il y a deux jours qu’aucune des personnes retournant en Iran n’était des cadres organisationnels de ce camp en Irak. Ils affirmaient que ces personnes s’étaient rendues aux forces américaines hors de la base il y a deux ans, et se trouvaient sous la responsabilité américaine.

« 75% de ces personnes n’ont jamais été membres de l’OMPI, mais étaient des nouvelles recrues qui, à cause du conflit, des bombardements, des restrictions et des conditions difficiles de l’après-guerre, ont souhaité depuis deux ans reprendre leur vie dans le civil », précise le communiqué.

Le groupe ajoute que puisque la responsabilité de ces personnes incombe aux troupes américaines, les Moudjahidines avaient insisté pour qu’elles soient libérées et puissent se rendre où elles le souhaitent au plus vite.

Le communiqué du CNRI ajoute que la propagande du régime iranien sur le retour d’anciens activistes en Iran s’inscrit dans une campagne de désinformation contre le mouvement d’opposition, notant que « accablé de crises internes et externes, la dictature religieuse a besoin d’une nouvelle guerre psychologique contre la Résistance ».

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous