Iran and its NeighboursIrakIran/Irak.Iyad Allawi menace de ne pas participer au gouvernement...

Iran/Irak.Iyad Allawi menace de ne pas participer au gouvernement (The Times)

-


AFP: Le chiite Iyad Allawi a menacé de ne pas participer au gouvernement irakien en cours de formation si un véritable partage du pouvoir n’était pas mis en oeuvre, dans un entretien publié mardi par le quotidien britannique The Times.

« Le partage du pouvoir ne fonctionne pas », a estimé M. Allawi, dont le parti Irakiya est arrivé premier aux élections de mars 2010 en Irak.

« Si cela ne change pas, je ne vais pas participer » au gouvernement, a-t-il averti.

Après des mois de tractations infructueuses, les différentes listes ont finalement trouvé le 10 novembre un accord sur la distribution des plus hautes charges de l’Etat, qui a consacré leur répartition sur une base confessionnelle.

Le Premier ministre irakien sortant Nouri al-Maliki, renommé à ce poste, doit former le nouveau gouvernement d’ici à la fin de l’année.

Iyad Allawi, qui était son principal rival pour le poste de Premier ministre, doit hériter d’un « Conseil de sécurité », une instance spécialement créée pour lui et dotée de pouvoirs exécutifs.

Sa participation à la nouvelle équipe est jugée cruciale pour éviter que l’Irak ne bascule à nouveau dans les violences confessionnelles, son parti ayant été massivement soutenu par les sunnites pendant les élections.

« L’Iran a fait obstruction dans la construction du partage du pouvoir », a indiqué M. Allawi au quotidien. Selon lui, Téhéran a mis son veto à sa participation et à celle de son parti au gouvernement.

« C’est un point d’interrogation qui est posé sur la démocratie », a estimé M. Allawi. « Les gens réalisent que l’Iran a la haute main (sur les affaires irakiennes) et ils pensent que l’Irak est contrôlé par des forces extérieures ».

L’homme politique chiite a souligné qu’il y avait « beaucoup de désillusions parmi les Irakiens, qu’ils aient voté ou non pour nous ».

« Ils ont associé la démocratie au fait que celui qui obtient le plus grand nombre (de sièges) devrait conduire la formation du gouvernement », a-t-il ajouté.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous