Iran and its NeighboursIrakIrak: un groupe d'insurgés chiites accusé par Moqtada Sadr...

Irak: un groupe d’insurgés chiites accusé par Moqtada Sadr d’être lié à l’Iran

-

NAJAF, 1 janvier 2012 (AFP) – Le chef radical chiite irakien Moqtada Sadr a critiqué dimanche un groupe chiite dissident, Assaïb Ahl al-Haq, l’accusant d’avoir tué des militaires irakiens et d’être lié à l’Iran.

C’est la première fois que Moqtada Sadr, lui-même présenté comme proche des autorités iraniennes, affirme que ce groupe a des liens avec l’Iran.

Assaïb Ahl al-Haq (la Ligue des Vertueux) regroupe des militants ayant fait scission en 2004 de l’Armée du Mahdi, l’ex-branche armée de Moqtada Sadr, et est responsable de l’enlèvement en 2007 du Britannique Peter Moore et de la mort de plusieurs de ses gardes du corps. Elle a annoncé lundi qu’elle souhaitait participer au processus politique en Irak après le départ de l’armée américaine.

« J’ai demandé aux gens qui s’occupent d’eux en République islamique (d’Iran) de modifier le nom d’Assaïb et de changer leur direction », a-t-il indiqué dans une réponse écrite à une question de l’un de ses partisans, en allusion aux chefs d’Assaïb, les frères Qaïs et Laith al-Khazali. « Mais ces gens ont refusé ».

Le groupe Assaïb Ahl al-Haq « a déposé les armes afin de participer au processus politique, ces mêmes armes qui ont servi à tuer des gens honnêtes », dont des policiers et militaires irakiens, ainsi que le député sadriste Saleh al-Okaïli, tué dans un attentat en 2008, a-t-il accusé.

« Aujourd’hui, la possibilité d’élections est là et leurs intentions deviennent claires », a-t-il souligné en allusion à la grave crise politique qui paralyse le gouvernement.

Mais Qaïs al-Khazali, dans un discours à Bagdad dimanche, a affirmé que son mouvement n’entendait pas entrer au gouvernement et voulait oeuvrer dans l’opposition en cas d’élections. Selon lui, une telle force manque actuellement pour « surveiller le travail du gouvernement ».

La Ligue des Vertueux entend « assumer cette responsabilité et ses membres « ont sacrifié les postes qui leur ont été offerts et feront de même à l’avenir », a-t-il dit.

Les Etats-Unis accusent depuis longtemps l’Iran de soutenir et d’armer des milices chiites, parmi lesquelles la Ligue des Vertueux, afin de mener des attentats contre les militaires américains et irakiens, ce que dément Téhéran.

 

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous