IranIran (actualité)Iran: le site internet de l'ancien président Rafsandjani bloqué...

Iran: le site internet de l’ancien président Rafsandjani bloqué (agence)

-

AFP: TEHERAN – Le site internet de l’ancien président iranien Akbar Hachemi Rafsandjani a été bloqué, a annoncé vendredi son frère Mohammad Hachemi à l’agence Isna.

« Hier soir (jeudi, ndlr), la société de fourniture de services nous a contacté pour nous dire qu’on leur avait ordonné de cesser de nous fournir du service et 15 minutes plus tard, le site n’était plus accessible », a déclaré M. Hachemi.

« Nous allons voir samedi (vendredi étant un jour de congé hebdomadaire en Iran, ndlr) qui a donné cet ordre », a-t-il poursuivi.

« Il y a quelques jours, la commission de la surveillance de l’internet avait envoyé un mail pour demander de retirer une partie du contenu du site (…) notamment les discours prononcés par M. Rafsandjani lors des prières du vendredi », a-t-il ajouté, en précisant qu’ils avaient refusé de le faire.

Lors de sa dernière participation à la prière du vendredi à Téhéran, en juillet 2009, après la réélection controversée du président Mahmoud Ahmadinejad et alors que la capitale était le théâtre de manifestations de l’opposition, il avait demandé la libération des personnes arrêtées et une plus grande liberté de presse et d’opinion pour ramener le calme dans le pays.

Il avait été très critiqué par les conservateurs. Depuis, il a été empêché de participer à la prière du vendredi et de faire des discours.

M. Rafsandjani, qui dirige toujours le Conseil de discernement du régime, la plus haute instance d’arbitrage politique du pays, est également la cible d’attaques des durs du régime pour ne pas avoir condamné les leaders de l’opposition Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi, qui avaient pris la tête de la contestation, avant d’être placés en résidence surveillée au début de l’année.

M. Rafsandjani avait soutenu indirectement Mir Hossein Moussavi lors de la présidentielle de 2009 contre le président Ahmadinejad. Il avait lui-même été battu par M. Ahmadinejad lors de la présidentielle de 2005.

Sa fille, Faezeh Hachemi, a été convoquée samedi dernier devant le tribunal de Téhéran et accusée de « propagande contre le régime de la République islamique ». Mme Hachemi avait été appréhendée lors des manifestations de l’opposition en 2009.

Un fils de M. Rafsandjani, Mehdi Hachemi, également visé par une procédure judiciaire, a quitté l’Iran il y a plus de deux ans et vit depuis à Londres.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous