IranDroits de l'hommeIran : les acteurs du clip « Happy Danse...

Iran : les acteurs du clip « Happy Danse » condamnés au fouet et la prison

-

Iran Focus – Un tribunal des mollahs a condamné six jeunes iraniens à la prison et ’à 91 coups de fouet pour la production d’un clip vidéo « Happy danse » sur la musique composée par Pharrell Williams.

Cinq des accusés ont pris six mois de prison tandis que le producteur de la vidéo, Sassan Soleimani a été condamné à un an d’incarcéation.

La police des mollahs avait arrêté toutes les personnes ayant dansé dans le clip vidéo le 20 mai dernier et la télévision du régime a ensuite diffusé des images odieuses où on voit les personnes arrêtées faire des aveux et regretter la participation à ce clip vidéo.

Quelques heures après l’annonce de ces arrestations, Pharrell Williams a écrit le message suivant sur sa page Facebook : « C’est très regrettable que ces jeunes aient été arrêtés à cause de leur action pour propager la joie. »

Le régime iranien a prétendu que les personnes arrêtées ont déclaré avoir été trompées. Sur les images diffusées par la télévision iranienne, les jeunes gens arrêtés sont filmés du dos ou bien leurs visages sont floutés. Ils affirment que les producteurs de ce clip leur avait dit que ces images seront uniquement utilisées pour un casting de cinéma et qu’elles ne seront diffusées nulle-part.

Selon certain rapport, au total treize personnes ont été arrêtées, mais les sources officielles n’ont pas précisé le nombre des personnes interpelées.

Dans ce clip vidéo, on voit plusieurs filles et garçons dansant dans la rue ou sur la terrasse de leurs maisons sur la musique « Happy Danse». En quelques jours, ce clip a été visionné sur Internet par plusieurs dizaines de milliers de personnes.

 

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous