IranDroits de l'hommeLes opposants dénoncent le silence face à la "frénésie...

Les opposants dénoncent le silence face à la « frénésie des exécutions » en Iran

-

Les opposants dénoncent le silence face  à la "frénésie des exécutions" en Iran

Avec l’AFP : Des représentants de l‘opposition iranienne en exil, réunis samedi à Paris, ont accusé la communauté internationale, et les pays occidentaux en particulier, de « complaisance » à l’égard de l’Iran sur la peine de mort, dénonçant une aggravation du nombre d’exécutions dans ce pays.

« Je ne comprends pas pourquoi dans les négociations que le monde entier a eu avec ce régime, jamais on n’a parlé des exécutions qui ont lieu alors que toutes les sept heures, il y a une personne qui est exécutée », a déclaré à l’AFP Parisa Kohandel, fille d’un opposant condamné à 10 ans de prison en 2006 et « menacé à plusieurs reprises d’être exécuté » par ses geôliers.

« Jusqu’où va-t-on continuer à être complaisant avec ce régime ? », a interrogé la jeune fille âgée de 18 ans, qui a fui clandestinement son pays au cours de l’été, en marge d’une conférence organisée dans la capitale à l’occasion de la Journée internationale contre la peine de mort.

« Il faut que les pays occidentaux ouvrent les yeux sur ce qui se passe. Il faut punir les responsables de ces crimes devant les tribunaux internationaux », a renchéri Farzad Maddazadeh, un autre opposant réfugié depuis août en Europe après avoir passé cinq ans en prison entre 2009 et 2014.

Selon des chiffres avancés dans un rapport du Comité de soutien aux droits de l’homme en Iran (CSDHI), proche de l’opposition en exil, 1.869 exécutions ont eu lieu dans le pays depuis l’arrivée au pouvoir du président Hassan Rohani en 2013, dont 1.270 tenues secrètes.

« La moyenne annuelle des exécutions sous son mandat a triplé par rapport à son prédécesseur (ndlr, Mahmoud Ahmadinejad) », a affirmé Maryam Radjavi, président du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), devant quelques centaines de participants à la conférence.

En juillet dernier, Amnesty International avait dénoncé ce qu’elle avait qualifié de « frénésie d’exécutions » en Iran, évoquant un nombre de 700 depuis le début 2015.

Le CNRI, basée en région parisienne, est une coalition politique de groupes d’opposants iraniens, dont les plus connus sont les Moudjahidine du peuple (OMPI). C’est ce mouvement qui avait révélé en 2002 l’existence du programme nucléaire iranien.

 

Lire aussi: 

Maryam Radjavi : Notre programme, c’est un Iran sans exécutions – Vidéo

 

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous