IranDroits de l'hommeIran : Le parlement durcit les peines pour les...

Iran : Le parlement durcit les peines pour les fabricants et les trafiquants d’alcool

-

AFP, Téhéran, 5 juillet – Le parlement iranien a adopté en première lecture une loi durcissant les peines contre les fabricants, les vendeurs et les trafiquants d’alcool, a rapporté mardi l’agence officielle Irna.
La nouvelle loi prévoit entre trois mois et un an de prison et 74 coups de fouet pour les fabricants et les vendeurs d’alcool. Elle prévoit aussi une amende équivalant à deux fois le prix de l’alcool saisi.
Elle prévoit entre six mois et deux ans de prison et 74 coups de fouet pour les trafiquants d’alcool et une amende équivalant à deux fois le prix de la marchandise saisie.
Les députés ont ainsi doublé les peines prévues par la loi actuelle. Le juge ne peut donner un caractère suspensif à ces peines, selon la nouvelle loi.
Les employés de l’Etat ou des mairies, condamnés pour ces délits, seront suspendus provisoirement ou définitivement de leur emploi.
« Ce vote est dans la prolongement de ce qui s’est passé en Belgique », a déclaré le président du parlement, Gholam-Ali Hadad-Adel, répondant aux députés qui avaient protesté contre l’attitude des autorités belges.
Jeudi dernier, un déjeuner offert par le président de la Chambre des députés belge à une délégation de parlementaires iraniens, dirigée par M. Hadad-Adel, a été annulé après que les invités eurent refusé que de l’alcool soit servi à table.
Après le vote, M. Hadad-Adel s’est étonné que sur les 205 députés présents à la séance, 33 n’aient pas pris part au vote et qu’une trentaine d’autres n’aient pas voté la loi.
Les députés doivent approuver en seconde lecture cette loi. En revanche, la loi reste inchangée pour la consommation d’alcool, soit deux à six mois de prison et des coups de fouet.
Ces dernières années, la consommation d’alcool a fortement augmenté et la police annonce régulièrement de saisies importantes.
Une partie de l’alcool est fabriquée de manière artisanale en Iran même. Mais il y a également une forte augmentation du trafic d’alcool en provenance du Kurdistan irakien, du Pakistan et des pays arabes du Golfe.
L’alcool importée illégalement coûte très chère. Une canette de bière vaut aujourd’hui 3,5 dollars et une bouteille de vodka ou de whisky entre 20 et 30 dollars selon la marque.
En juin 2004, vingt-deux Iraniens avaient trouvé la morts après avoir consommé de l’alcool artisanal frelaté.
La fabrication et la consommation d’alcool sont interdites depuis la Révolution islamique de 1979.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous