IranDroits de l'hommePlus de 150 ouvriers enterrés sous les décombres du...

Plus de 150 ouvriers enterrés sous les décombres du bâtiment Metropol à Abadan

-

Au cours des 10 jours qui ont suivi l’effondrement du bâtiment Metropol à Abadan, les responsables du régime iranien continuent de refuser de donner le nombre exact de victimes qui ont été enterrées sous les décombres du bâtiment. Les rapports à ce jour indiquent que 39 corps ont été extraits

Une histoire triste qui a fait la une des journaux est celle d’un couple nouvellement marié qui a été victime de la corruption du régime.

Maryam Ghorbani et Ramin Masoumi, un jeune couple marié depuis moins de deux ans, ont ouvert le Mary Café dans l’immeuble Metropol dans l’espoir d’améliorer leur vie. Le troisième jour suivant l’effondrement du bâtiment, les sauveteurs ont découvert leurs corps. Un des proches de Maryam a déclaré : « Le père de Maryam est devenu fou. Il a élevé Maryam seul. La mère de Maryam est morte quand elle avait 9 ans.

Selon une personne proche de la famille de Maryam Ghorbani, jusqu’au soir du deuxième jour après l’incident, ils ont encore pu appeler le téléphone portable de Ramin. Ramin était alors encore en vie et a réussi à répondre au téléphone, mais Maryam n’a pas répondu.

Une autre victime, aimée des gens d’Abadan, était Payman Bavandi. Il a été enterré en présence de nombreuses personnes qui lui ont fait leurs derniers adieux. Peyman a travaillé avec son père pendant des années pour vendre du fer, mais après que son père a récemment pris sa retraite, Peyman a commencé à gérer un entrepôt dans la région d’Ahmadabad.

Plus de 150 ouvriers enterrés sous les décombres du bâtiment Metropol à Abadan

Selon la Direction générale de l’éducation du Khouzistan, cinq étudiants de Khorramshahr ont également perdu la vie dans cet incident tragique. Différentes personnes de tous horizons et de différents groupes d’âge ont été enterrées sous les décombres, le plus grand nombre de victimes étant des étudiants et des travailleurs.

Les derniers rapports de certains médias du régime ont estimé qu’au moins 150 à 200 ouvriers ont été enterrés sous les décombres et que le régime a non seulement rien fait pour les sauver, mais a également refusé d’extraire leurs corps.

Le site Internet public Emtedad a cité un témoin disant : « J’étais à 50 mètres de la tour Metropol lorsque cette tragédie s’est produite. Il faisait très chaud, peut-être plus de 40 degrés. Soudain, nous avons vu une femme et un employé de Metropol dans des vêtements complètement sales courir dans notre direction, effrayés. L’ ouvrier est entré dans le magasin avec peur et a crié qu’Abadan n’avait pas de soutien. Nous lui avons donné un verre d’eau et quand il a pu se concentrer, il a dit que plus de 200 personnes sont enterrées. Il criait constamment qu’ils étaient tous morts. »

Il a ensuite ajouté: «Une personne travaillant comme coursier alimentaire a déclaré avoir livré 150 repas aux travailleurs quelques minutes avant l’accident. Sur l’île de Mino, tout le monde disait que 90 ouvriers de cette zone travaillaient dans la tour Metropol. La famille Salehian a également déclaré que de nombreux jeunes de l’île de Mino avaient trouvé du travail dans la tour.

Dans un tweet, Dariush Memar, un journaliste d’Abadan, a écrit : « Certains travailleurs dont les noms ont été identifiés et qui sont à ce jour encore sous les décombres du Metropol sont Mansour Taghipour, Manzar Motavari, Karim Bandari, Mohamad Hamidian, Amir Behbahani, Rahman Behbahani, Hamid Falipour et Mansour Eidani. Il y a des travailleurs dont nous ne connaissons pas les noms.

Citant un autre citoyen dans un autre tweet, il a écrit : « Message d’un citoyen d’Abadan : « Mon frère est aux pompiers et vient d’arriver à la maison. Il dit qu’après avoir sorti le corps de Maryam, ils ne se soucient pas des autres. Ils écartent toutes les équipes. Ils veulent démolir le bâtiment. Il dit que vous ne pouvez pas respirer à cause de la puanteur.

Cet incident ne sera ni le premier ni le dernier, car de nombreux immeubles sont souvent construits et vendus sans respecter les normes nécessaires.

Le chef de l’Organisation du système d’ingénierie du bâtiment du Khuzestân a déclaré : « Il existe des bâtiments et des structures similaires à Abadan comme le bâtiment Metropol et beaucoup de correspondance a été faite à cet égard. L’organisation du système d’ingénierie est uniquement responsable de l’émission d’avertissements et de l’information sur les structures dangereuses.»

Se référant à l’émission de 5 000 avertissements pour des structures non standard au Khouzistan l’année dernière par cette organisation, il a déclaré : « Cette organisation n’a pas le pouvoir exécutif d’arrêter les projets problématiques. Avec ce nombre d’avertissements émis l’année dernière, certains projets ont été arrêtés, mais d’autres ont continué à être construits pour une raison quelconque.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous