IranDroits de l'hommeIran va riposter aux “enlèvements” par les Américains

Iran va riposter aux “enlèvements” par les Américains

-

The Sunday Times, 18 mars – L’Iran menace de riposter en Europe pour ce qu’elle considère comme une opération clandestine et provocante des services de renseignements occidentaux visant à enlever des officiers supérieurs de ses gardiens de la révolution.

Selon des sources iraniennes, plusieurs officiers ont été enlevés ces trois derniers mois, et les Etats-Unis ont dressé une liste d’autres cibles à capturer dans le but de déstabiliser le commandement militaire de Téhéran.

Dans un article de Sobh-e Sadek, l’hebdomadaire des gardiens de la révolution, Reza Faker, une plume qui serait proche du président Mahmoud Ahmadinejad, a averti que l’Iran riposterait.
“Nous sommes capable de capturer un bon groupe d’officiers-blonds-aux-yeux-bleus et de les donner en pâture à nos coqs de combat”, a-t-il dit. “L’Iran possède suffisamment d’hommes pouvant atteindre le coeur de l’Europe et kidnapper des Américains et des Israéliens. »

Les premiers signes de cette possible campagne contre des officiers supérieurs iraniens sont apparus au début du mois avec la découverte de la disparition, apparemment lors d’un voyage à Istanbu, d’un ancien commandant de la force d’élite Qods des gardiens de la révolution au Liban et vice-ministre de la défense, Ali Reza Asgari.

La disparition d’Asgari a choqué le régime iranien, car il serait en possession de certains de ses secrets les plus jalousement gardés. La force Qods est responsable des opérations hors d’Iran.

La semaine dernière, on a révélé que le Colonel Amir Mohammad Shirazi, un autre officier de haut rang des gardiens de la révolution, avait disparu, probablement en Irak.

Un troisième général iranien serait également manquant — le chef des gardiens de la révolution dans le Golfe persique, le général Mohammad Soltani, mais son identité n’a pas pu être confirmée.

“Ce n’est plus une coïncidence, mais plutôt une opération orchestrée pour déstabiliser les plus hauts échelons des gardiens de la révolution”, dit une source israélienne.

D’autres membres de la Forces Qods auraient été capturés à Irbil, dans la zone kurde du nord de l’Irak, par les forces spéciales américaines.

“La capture de membres de Qods à Irbil a été essentielle pour nous permettre de comprendre les activités iraniennes en Irak”, a dit une autorité américaine au courant de l’opération.

Une théorie circulant en Israël veut que la force américaine connue sous le nom de Groupe d’opération et de politique syro-iranienne (ISOG) coordonne la campagne d’enlèvement des commandants des gardiens de la révolution.

Les Iraniens ont aussi accusé les Etats-Unis d’avoir fomenté une attaque contre les gardiens de la révolution en Iran le mois dernier qui a fait 17 morts.

Les analystes américains pensent que les menaces iraniennes de représailles sont crédibles. Téhéran est connu pour régler ses comptes. Quand les Israéliens ont tué Abbas Moussavi, le secrétaire général du Hezbollah, en 1992 la force Qods s’est vengé en faisant sauter l’ambassade israélienne en Argentine.

Malgré la menace iranienne de riposter en Europe, l’Irak est considéré par des analystes comme l’endroit le mieux désigné pour les tentatives d’enlèvement.

“En Irak, la force Qods peut facilement s’emparer d’officiers américains – et britanniques”, estime une source de renseignement jordanien.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous