IranDroits de l'hommeL'Iran continue d'expulser des Afghans mais à un rythme...

L’Iran continue d’expulser des Afghans mais à un rythme moins soutenu (ONU)

-

AFP, Téhéran, 6 août – L’Iran continue d’expulser chaque semaine des milliers de réfugiés afghans mais le nombre de ces expulsions a drastiquement diminué à la suite des inquiétudes exprimées par les agences humanitaires, a affirmé lundi le Haut commissariat pour les réfugiés de l’ONU (HCR).

Selon Judy Cheng Hopkins, une responsable du HCR, l’Iran a expulsé près de 160.000 Afghans illégaux depuis le 21 avril. Le 5 juin, un autre responsable du HCR à Kaboul avait fait état de quelque 100.000 réfugiés illégaux afghans expulsés d’Iran depuis cette date. « Depuis que nous avons exprimé des craintes, le nombre d’expulsion a drastiquement baissé », a déclaré à la presse à Téhéran Mme Cheng Hopkins.

La responsable du HCR a affirmé qu’aucun chiffre n’avait été avancé par les responsables iraniens lors de ses entretiens à Téhéran, alors que le ministre iranien de l’Intérieur, Mostafa Pour Mohammadi, a indiqué que son pays souhaitait expulser environ un millier de clandestins afghans d’ici mars 2008.

Environ deux millions d’Afghans sont toujours réfugiés en Iran, dont la moitié illégalement. Des millions d’autres sont rentrés au pays après la chute du régime des talibans fin 2001. L’adjoint au responsable de la mission du HCR à Téhéran, Jean-Claude Forget, a affirmé que son agence avait fait état aux autorités iraniennes d' »erreurs » commises par les forces de sécurité lors des premières expulsions.

« Nous avons exprimé notre inquiétude concernant la dignité des expulsés dans une lettre aux autorités », a-t-il dit. « Nous leur sommes toutefois reconnaissants car ces inquiétudes ne sont plus mentionnées par les expulsés ».

Mme Cheng Hopkins a reconnu que le rapatriement de trois millions d’Afghans enregistrés en Iran et au Pakistan constituait un défi. En 2004, 377.564 réfugiés afghans enregistrés ont quitté l’Iran avec l’aide du HCR, mais cette année les départs assistés ont atteint seulement 4.449.

Kaboul a demandé à Téhéran de cesser les expulsions, estimant ne pas avoir la capacité d’accueillir ces compatriotes. En octobre 2006, l’Iran avait annoncé un vaste plan d’expulsion des travailleurs afghans illégaux afin de favoriser l’emploi des Iraniens.

Mais son application avait été reportée à 2007. En Iran, les réfugiés afghans occupent souvent les emplois les plus pénibles et les moins bien rémunérés.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous