IranDroits de l'hommeUn jeune, mineur au moment des faits, pendu dans...

Un jeune, mineur au moment des faits, pendu dans la capitale iranienne

-

Iran Focus, Téhéran, 20 janvier – Un jeune accusé d’avoir tué un agent des forces de sécurité quand il était mineur, a été pendu dans la sinistre prison d’Evine à Téhéran.

Iman Farrokhi qui avait 17 ans au moment des faits était dans le couloir de la mort au centre de réforme et de rééducation de Téhéran (prison pour enfants).

Farrokhi est accusé d’avoir mortellement poignardé Mohammad Ali Ghassemzadeh, alors qu’il faisait une randonnée en octobre 2000. Il insistait cependant sur le fait qu’il s’agissait d’un acte d’auto défense. A l’époque Farrokhi s’était enfui, mais un mois après il avait été arrêté alors qu’il vendait de l’alcool, ce qui est illégal en Iran.

Le jeune avait été transféré au centre de réforme et de rééducation en attendant son exécution dès ses 18 ans. Cependant, le 8 février 2001, il avait réussi à s’échapper du centre. Les forces de sécurité avaient alors publié sa photo dans la presse écrite et il avait finalement été repéré dans une prison où il purgeait une peine depuis le 7 novembre 2002, dans la ville de Jiroft (au sud) pour vol à main armé.

Le juge a immédiatement fait remonter son dossier à Téhéran et prononcé une peine de mort qui a été confirmée par la cour suprême. Il avait aussi reçu une peine de dix ans de prison pour avoir volé des armes, et été condamné à 80 coups de fouet pour avoir bu de l’alcool.

Le juge téhéranais, Goreichizadeh a annoncé en décembre que Farrokhi allait être exécuté sous peu.

Mohammad T., un autre adolescent actuellement emprisonné dans le même centre, doit aussi être pendu dans les semaines à venir, quand il aura atteint ses dix-huit ans, accusé d’avoir poignardé à mort quelqu’un quand il avait 14 ans.

Sa sentence a été approuvée par la cour suprême, qui a demandé qu’il soit pendu avant la fin du mois iranien.

Au moins 30 jeunes de moins de dix-huit ans se trouvent dans le couloir de la mort à Téhéran et Radjaï-Chahr (40 km de la capitale).

7,062FansLike
1,164FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous