IranDroits de l'hommeL'Iran demande que le dossier du nucléaire relève de...

L’Iran demande que le dossier du nucléaire relève de l’AIEA

-

Reuters, Téhéran, 12 janvier – Par Parisa Hafezi – L’ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution islamique en Iran, a demandé que le Conseil de sécurité de l’Onu, qui a déjà pris deux séries de sanctions contre Téhéran, soit dessaisi du dossier nucléaire iranien au profit de l’AIEA.

« Le problème de l’Amérique avec l’Iran dépasse la question nucléaire. Les Américains se méprennent en pensant que par des pressions sur l’Iran à propos de la question nucléaire, ils parviendront à briser l’Iran.

Ce n’est pas en mettant en avant cette question, et d’autres, qu’ils mettront la nation iranienne à genoux », a déclaré Khamenei, dont les propos étaient rapportés par la télévision nationale, après un entretien avec le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Mohamed ElBaradeï.

C’était la première fois qu’ElBaradeï, qui s’emploie à convaincre les plus hauts dirigeants du pays de répondre plus rapidement aux questions encore en suspens sur le nucléaire, rencontrait l’ayatollah, qui a le dernier mot sur les affaires du pays. Le directeur de l’AIEA s’est aussi entretenu avec le président Mahmoud Ahmadinejad.
« Il n’existe aucune justification pour que le cas de l’Iran reste du ressort du Conseil de sécurité », a encore déclaré Khamenei, cité par l’agence de presse officielle Irna, à l’issue de l’entrevue.

Il a répété que l’Iran n’avait aucunement l’intention de fabriquer des bombes atomiques. « La République islamique d’Iran a répété à plusieurs reprises que fabriquer ou utiliser des armes atomiques est contraire à la charia (loi islamique) », a-t-il dit, en ajoutant que Téhéran était « toujours engagé vis-à-vis du Traité de non-prolifération ».

« CLARIFICATION »

Un responsable iranien a indiqué vendredi, à l’issue de discussions avec le directeur de l’AIEA, qu’un « important échange d’informations » aurait lieu lors de l’entretien entre ElBaradeï et Khamenei.

ElBaradeï s’est aussi entretenu avec le négociateur en chef iranien sur le dossier du nucléaire, Saeed Jalili.

« L’Iran insiste sur son droit naturel à la technologie nucléaire », a déclaré à son interlocuteur de l’AIEA le négociateur iranien, cité par l’Irna.

« La clarification des activités nucléaires iraniennes (…) montrera leur caractère pacifique et celui, sans fondement, des affirmations des Occidentaux. »

Selon l’agence officielle Irna, le patron de l’AIEA a déclaré samedi à Khamenei: « Ces derniers mois ont donné lieu à une bonne coopération entre l’Iran et l’agence en vue de clarifier les activités de l’Iran. »
Vendredi, ElBaradeï avait exhorté Téhéran à clarifier sa situation lors de sa rencontre avec le directeur du secteur atomique iranien, Gholamreza Aghazadeh.

On ignore toutefois si le passage d’Elbaradeï en Iran, son premier depuis 2006, a produit des résultats concrets. Son objectif est de désamorcer une crise qui a contribué à la hausse des prix du pétrole et fait craindre une confrontation militaire. Il doit regagner à Vienne dimanche matin.

Cette visite de deux jours à Téhéran, qui a débuté vendredi, intervenait sur fond de regain de tension entre les Etats-Unis et l’Iran, un incident ayant opposé des bâtiments de la marine de guerre américaine et des vedettes iraniennes dans le détroit d’Ormouz, à l’entrée du Golfe.

Avec la contribution de Fredrik Dahl, version française Gwénaelle Barzic, Jean-Stéphane Brosse, Philippe Bas-Rabérin

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous