IranDroits de l'hommeIran: plus de 5 millions de sites internet interdits...

Iran: plus de 5 millions de sites internet interdits d’accès

-

AFP, 19 novembre 2008 – Plus de cinq millions de sites internet sont interdits d’accès en Iran, a déclaré un responsable judiciaire, cité mercredi par le quotidien modéré Kargozaran.

"Plus de cinq millions de sites internet sont interdits d’accès (…). La plupart ont des contenus immoraux et anti-sociaux", a déclaré Abdolsamad Khoramabadi, conseiller du procureur général du pays.

"Les ennemis utilisent l’internet pour attaquer notre identité religieuse", a-t-il affirmé.

Les autorités obligent depuis plusieurs années les fournisseurs d’accès à internet à placer des filtres dans leurs systèmes interdisant l’accès aux sites pornographiques étrangers mais aussi à des sites politiques basés en Iran et à l’étranger.

Ces filtres, régulièrement mis à jour et fonctionnant avec des mots clés ou l’adresse des sites interdits, affectent aussi des sites inoffensifs mais contenant des termes prohibés.

Pour contourner ces filtres, les internautes utilisent des programmes permettant d’accéder indirectement aux sites interdits, et les créateurs de ces derniers en modifient fréquemment l’adresse.

Le vice-ministre des Télécommunications, Mohammad Khajepour, a affirmé que l’Iran comptait 21 millions d’utilisateurs internet sur une population totale de 70 millions.

Pour sa part, Sobhe Sadegh, le magazine des Gardiens de la révolution, l’armée d’élite du régime islamique, a dénoncé dans son dernier numéro le "cyber-impérialisme" qui vise "les cultures des pays du tiers-monde".

L’hebdomadaire y dénonce "le rôle de l’internet, des télévisions par satellite et des SMS dans les révolutions de velour en Serbie, en Ukraine et en Géorgie".

Il met en cause une série de médias étrangers comme les aggrégateurs de contenus Yahoo et Google, les télévisions CNN et BBC, ou encore des agences de presse comme "Reuters, Associated Press, UPI, AFP et DPA", comme étant des "outils d’une diplomatie médiatique" .

Le magazine accuse aussi l’Union européenne de mener des efforts "pour développer (les sites) internet anti-iraniens" notamment en soutenant les bloggers interdits par le régime.

Outre l’internet, dont l’utilisation se développe rapidement, les Iraniens regardent des chaînes satellitaires, en particulier d’information en persan, émettant depuis l’étranger comme la Voix de l’Amérique (VOA), financée par les Etats-Unis.

Les autorités s’inquiètent du prochain lancement d’une chaîne de télévision en persan par la BBC.

Le ministère de la Culture a affirmé début novembre que toute collaboration d’un Iranien avec ce média sera considérée comme une "action contre la sécurité nationale".

Le président du parlement, Ali Larijani, a demandé quant à lui aux députés de ne pas donner d’interview aux médias en persan émettant depuis l’étranger.

Récemment, le président de la télévision d’Etat avait affirmé que "30% des Iraniens regardaient les chaînes satellitaires". Mais on estime généralement que ce chiffre est bien plus élevé.

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous