IranDroits de l'hommeDes parlementaires et juristes britanniques appellent au retrait de...

Des parlementaires et juristes britanniques appellent au retrait de l’opposition iranienne de la lis

-

Associated Press, Londres, 22 mars – Un groupe iranien d’opposition a appelé mardi le gouvernement britannique à retirer les Moudjahidines du peuple d’une liste des organisations terroristes.

Les Moudjahidines se considèrent comme une opposition légitime au régime religieux dur en place à Téhéran et avancent que la Grande-Bretagne, avec l’Union européenne et les Etats-Unis, les taxent de terroristes pour plaire au gouvernement iranien. Les autorités britanniques démentent cette allégation.

« Cette désignation injuste est une grave infraction aux principes démocratique et des droits de l’homme », a dit Maryam Radjavi, la co-dirigeante de l’aile politique du groupe, le Conseil national de la Résistance iranienne.

Le Conseil est soutenu par plusieurs parlementaires et juristes britanniques qui se sont réunis à Londres mardi pour appeler à la levée de la proscription.

S’adressant à la conférence par un canal vidéo depuis Paris, Radjavi a accusé la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne d’utiliser les Moudjahidines comme monnaie d’échange durant les négociation avec l’Iran sur son programme nucléaire.

Elle a déclaré que ce qu’on appelle la troïka européenne avait assuré Téhéran que le groupe resterait sur la liste du terrorisme tant que l’Iran continuerait de suspendre ses activités d’enrichissement de l’uranium.

« La proscription des Moudjahidines du peuple reste une tâche sur le paysage démocratique », a estimé l’avocat Stephen Grosz, appelant au retrait du groupe de la liste des individus ou organisations dont les avoirs ont été gelés.

Les Moudjahidines du peuple ou Moudjahidin-e-Khalq comme on les appelle en persan, ont participé à la chute de l’ancien chah d’Iran, Mohammad Reza Pahlavi. Mais ils se sont brouillés avec le gouvernement religieux et ont lancé une campagne d’assassinats et d’attentats à la bombe. Durant des années ils ont combattu les dirigeants islamiques depuis l’Irak avec le soutien du régime de Saddam Hussein.

Les activités militaires du groupe se sont calmées ces dernières années, et il a essayé de renforcer son image par le biais du CNRI.

Le Foreign Office britannique mardi a démenti que le statut des Moudjahidines soit une monnaie d’échange entre la troïka européenne et Téhéran. Un porte-parole a déclaré qu’étant donné la campagne violente du groupe contre le gouvernement de Téhéran, rien ne laisser suggérer que la marque du terrorisme soit retirée.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous