IranDroits de l'hommeIran: annulation d'une cérémonie en l'honneur du cinéaste oscarisé...

Iran: annulation d’une cérémonie en l’honneur du cinéaste oscarisé Farhadi

-

TEHERAN, 12 mars 2012 (AFP) – Une cérémonie prévue en l’honneur du cinéaste iranien Asghar Farhadi, qui a remporté l’Oscar du meilleur film étranger pour « Une séparation », a été annulée par les autorités iraniennes, ont rapporté les media lundi sans donner d’explication.

« Nous avions prévu une cérémonie simple et sincère pour vous, en votre honneur pour célébrer votre grande réalisation pour le cinéma iranien, mais nous ne pouvons pas la tenir », ont affirmé le Centre pour les réalisateurs et le Conseil suprême pour les cinéastes iraniens dans un communiqué conjoint, selon l’agence de presse Isna.

Ils ont indiqué que les autorités avaient annulé la cérémonie sans expliquer les raisons de leur décision.

Le ministère de la Culture et de l’orientation islamique a pour sa part indiqué à Isna n’avoir aucune information au sujet de la cérémonie.

« J’aime mon pays et je n’émigrerai jamais », avait déclaré le réalisateur cité par l’agence officielle Irna à son retour à Téhéran samedi.

M. Farhadi, âgé de 40 ans, a toutefois indiqué qu’il était « sur le point de faire un film à l’étranger », en référence à un projet en préparation en France avec la société de production française Memento Films qui assure déjà la distribution internationale d' »Une séparation ».

« Une Séparation » a reçu le 27 février à Hollywood l’Oscar du meilleur film étranger, une première pour le cinéma de la République islamique qui a provoqué une vague de fierté en Iran à laquelle même les autorités ont tenu à s’associer.

Le film avait toutefois failli ne pas se faire, le tournage ayant été suspendu une dizaine de jours à l’automne 2010 par les autorités en représailles aux interventions d’Asghar Farhadi en faveur de cinéastes emprisonnés ou mis à l’index pour leur hostilité supposée au régime islamique.

Les autorités n’ont finalement apporté leur soutien au film qu’après son immense succès tant en Iran (cinq récompenses au festival Fajr de Téhéran en 2012) qu’à l’étranger (Ours d’or à Berlin, Golden Globe du meilleur film étranger).

M. Farhadi a dédié son Oscar au « peuple iranien qui respecte toutes les cultures et civilisations et méprise l’hostilité et la rancoeur ».

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous