IranFemmesLa répression des femmes s’intensifie en Iran

La répression des femmes s’intensifie en Iran

-

La répression des femmes s’intensifie en Iran

Les voitures ayant à leur bord une conductrice ou une passagère non voilée en Iran seront saisies pendant une semaine, a rapporté l’AFP. Le porte-parole de la police en Iran a annoncé qu’un nouveau système avait été créé pour permettre à des « personnes de confiance » de signaler à la police ces délits, notamment le non-respect du port du voile.

Ces personnes de confiance peuvent être « des responsables de l’administration, des forces armées ou encore des policiers en civil ». Elles « envoient à la police le numéro d’immatriculation des voitures. Le conducteur est convoqué » et la voiture immobilisée « en attendant que la situation soit clarifiée », a ajouté le porte-parole de la police.

« En tenant compte de la décision du procureur, si la police constate qu’une conductrice ou une passagère a enlevé le voile, (…) la voiture sera saisie pendant une semaine et l’examen des délits commencera », a déclaré le porte-parole de la police Saïd Montazer-ol-Mehdi, cité par l’agence officielle Irna. Avec « des amendes ou un dossier judiciaire » à la clé, selon les délits, a-t-il ajouté.

En Iran, le respect du voile est obligatoire pour les femmes, qu’elles soient iraniennes ou étrangères et quelle que soit leur confession, depuis la révolution islamique de 1979, mais ces dernières années on a assisté à un relâchement de la tenue vestimentaire des femmes.

Dans les rues de la capitale et des grandes villes de province, il n’est pas rare de voir des conductrices ayant laissé tomber leur foulard sur les épaules. Des passantes laissent aussi dépasser leur chevelure et portent des manteaux courts et collants.

En septembre, les médias avaient annoncé la condamnation de deux Iraniennes à une amende de 260 dollars pour « mauvais port du voile » islamique.

La police a également durci les mesures contre les conducteurs dangereux ou ayant consommé de l’alcool ou de la drogue.

« Nous avons donné 10.000 avertissements au cours de la semaine passée sur l’ensemble du pays et un dossier a été ouvert pour 2.000 véhicules », a-t-il ajouté.

 

Lire aussi: 

Iran : robe uniforme obligatoire pour les femmes

 

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous