IranFemmesIran : Les femmes expulsées d’un stade par la...

Iran : Les femmes expulsées d’un stade par la force

-

Téhéran, Iran, 6 mars – Les officiers de sécurité iraniens ont brutalement chassé plusieurs centaines de femmes venues assister aux Championnats du monde de gymnastique 2006 qui se tiennent à Téhéran, ont rapporté des témoins.

Les événements se sont produits le jour de l’ouverture du tournoi tandis que les spectateurs se rassemblaient dans le stade couvert Azadi de 12.000 place, à Téhéran, afin de regarder concourir les gymnastes du monde entier.

Un peu plus de 10 minutes après le début de la compétition, les agents des renseignements de l’institution des sports sont entrés dans les gradins de l’arène et ont demandé à toutes les femmes de vider les lieux.

Parmi elles, se trouvaient plusieurs traductrices des équipes internationales venues concourir ce jour là.

Après qu’environ 250 femmes aient été reconduites aux portes du stade, un certain nombre de personnes ont commencé à protester bruyamment et à scander des slogans contre l’inégalité des sexes en Iran.

Certains athlètes internationaux ont pris des photographies des femmes forcées à sortir de la salle.

Mercredi, les Forces de sécurité de l’État de l’Iran ont agressé des supportrices de football à Téhéran après leur manifestation contre la décision du gouvernement d’interdire l’entrée des stades de football aux femmes.

Des dizaines de jeunes femmes, qui avaient acheté des billets pour la rencontre et qui espéraient encourager l’équipe nationale, se sont vues refuser l’accès au stade Azadi de 100.000 places à Téhéran.

Après qu’on les ait empêchées de pénétrer dans le stade, les femmes ont organisé une manifestation devant celui-ci et ont rapidement apporté des bannières où l’on pouvait lire : « Stade Azadi : arène de100.000 places strictement réservée aux hommes » et « Nous voulons nous aussi soutenir notre équipe nationale ».

Cette interdiction pour les femmes de regarder des athlètes masculins concourir est en vigueur depuis des années, mais quelques dizaines d’entre elles ont commencé à protester ces derniers mois. Le gouvernement ultra du président Mahmoud Ahmadinejad a décidé récemment de faire appliquer l’interdiction de manière plus stricte.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous