IranFemmesLe président lève l’interdiction contre les femmes assistant à...

Le président lève l’interdiction contre les femmes assistant à des matchs de football

-

The Guardian, 25 avril – Par Brian Whitaker – Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a annoncé que les femmes seraient autorisées à assister aux matchs de football dans les grands stades pour la première fois depuis la révolution islamique de 1979.

En vertu d’un décret annoncé hier à la télévision d’Etat, le président a ordonné au responsable de l’organisation des sports du pays de prévoir des tribunes séparées pour les femmes. « Les meilleures places doivent être attribuées aux femmes et aux familles dans les stades où des rencontres nationales importantes ont lieu », aurait dit Ahmadinejad.

La raison invoquée par le président semble être destinée à apaiser les radicaux. « La présence de femmes et de familles dans les endroits publics encourage la chasteté », a-t-il dit.

Les femmes se sont occasionnellement interposées à la police qui leur barrait l’accès aux stades, bien que de temps à autres elles étaient autorisées à entrer dans des stades moins importants pour regarder des sports tels que le volley-ball ou le basket-ball. Certaines ont aussi essayé d’entrer dans des stades déguisées en hommes ou de se glisser dans les supporters des équipes étrangères.

Le mois dernier, les forces de sécurité ont attaqué des dizaines de supportrices de football qui avaient acheté des billets pour un match dans le stade Azadi à Téhéran.

Elles ont rapidement déployé des bannières et organisé une manifestation devant le stade avant que la police les force à monter dans un bus et les emmène. Quelques jours plus tard, près de 250 spectatrices de la coupe du monde de gymnastique à Téhéran ont été reconduites vers les portes du stade.

Au moment où l’Iran fait face à une pression internationale concernant son programme nucléaire, l’initiative du président pourrait constituer une tentative de désamorçage de l’un des problèmes qui divisent le plus le pays.

Dimanche, il a également semblé faire machine arrière sur une mesure visant à sévir sur le code vestimentaire des femmes, affirmant que son gouvernement ne ferait usage d’aucune tactique brutale.
Depuis que M. Ahmadinejad a remporté la présidence l’année dernière avec l’appui des religieux conservateurs et des milices religieuses du Bassij, les radicaux font pression pour que des contrôles plus sévères soient imposés contre les « comportements immoraux ».

7,062FansLike
1,180FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Pour rester au pouvoir, le régime iranien liquide les biens nationaux

Pendant plusieurs décennies, le chef suprême des mollahs, Ali Khamenei, a dilapidé les ressources et les richesses de l'Iran...

Le monde doit reconnaître le droit du peuple iranien à l’autodéfense

Victor Hugo a dit un jour : "Quand la dictature est un fait, la révolution devient un droit." Tout...

Iran : 60 % de la population est pauvre

Les paniers de subsistance du peuple iranien se réduisent considérablement. Ceci, à son tour, a introduit de nouvelles préoccupations...

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous