IranFemmesIran: le patron de la télévision proscrit le maquillage...

Iran: le patron de la télévision proscrit le maquillage et limite la musique

-

AFP:  Le chef de la télévision d’Etat iranienne Ezatollah Zarghami a proscrit le maquillage des femmes ainsi que "trop de musique" à l’antenne, ont rapporté mercredi plusieurs medias iraniens.

Selon le quotidien Etemad, proche des réformateurs, et l’agence Fars, M. Zarghami a déclaré lors d’une réunion avec les directeurs de la télévision que "le maquillage des femmes dans les émissions de télévision est illégal et contraire à la loi islamique". "Aucun cas ne doit se produire", a-t-il ajouté.

Le patron de la télévision iranienne a également demandé que soient évitées "les plaisanteries choquantes entre hommes et femmes, à la télévision comme à la radio", et il a recommandé que les femmes invitées soient "de préférence" reçues par des femmes.

M. Zarghami a été reconduit en novembre pour un deuxième mandat de cinq ans à la tête de la télévision d’Etat par le Guide de la république islamique, l’ayatollah Ali Khamenei, qui lui a demandé expressément de veiller au respect de la religion et de la "moralité".

M. Zarghami, ancien responsable du corps des Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique du régime islamique, a également demandé à son équipe de réduire la place de la musique dans les émissions, selon les mêmes sources.

"Il semble qu’il y ait trop de musique dans toutes les émissions de télévision", a-t-il expliqué en évoquant le cas "d’émissions de discussions" ponctuées d’une "musique anormale".

Tout en se défendant de vouloir imiter l’occident, il a pris en exemple la musique "excellente et calme" de certains films occidentaux, et estimé que "l’amélioration de la musique et la réduction de sa place" devaient être une priorité de la télévision iranienne.

La télévision d’Etat iranienne, qui a le monopole de diffusion en Iran, compte 8 chaînes télévisées et 15 stations de radio.

Elle a vécu, depuis la révolution islamique, diverses périodes de plus ou moins grande liberté dans le code vestimentaire des femmes, qui ne doivent pas montrer leurs cheveux mais étaient autorisées à se maquiller dans une certaine mesure.

Confrontée à la concurrence des télévisions étrangères diffusées par satellite ou par internet, la télévision d’Etat a fait ces dernières années des efforts pour rendre ses programmes plus attractifs.

Mais elle reste sous stricte surveillance. "Vous devez veiller à ce que rien d’inapproprié ne se produise" à l’antenne, a déclaré M. Zarghani à ses subordonnés.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous