IranIran (actualité)Les pasdaran augmentent le contrôle des réseaux sociaux en...

Les pasdaran augmentent le contrôle des réseaux sociaux en Iran

-

L’agence Reuters a rapporté sur la décision des autorités iraniennes de surveiller les huit millions de comptes Facebook du pays grâce à un nouveau logiciel et veilleront à ce que les autres réseaux sociaux n’affichent pas des contenus contraires à la morale islamique.

L’agence ajoute que le programme « Spider » visant à surveiller les réseaux sociaux tels qu’Instagram, Viber et WhatsApp, va être renforcé, indique l’armée des pasdaran.

Le Centre d’investigation du crime organisé, une branche des pasdaran, accuse Facebook de diffuser des contenus immoraux et annonce l’arrestation de plusieurs utilisateurs.

 » essaie de pousser ses utilisateurs vers des contenus immoraux via son système de suggestion, en leur faisant choisir des contenus nocifs, décadents et obscènes plutôt que des sujets bénéfiques et à visée éducative », déclarent les pasdaran dans un communiqué cité par la télévision d’Etat et d’autres médias iraniens.

En Iran, l’accès aux réseaux sociaux Facebook, Twitter et YouTube est bloqué mais l’interdiction est facilement contournée par les Iraniens via l’utilisation de réseaux privés de type VPN.

Mostafa Alizadeh – qui a été présenté comme « expert du cyberespace auprès du Corps des Gardiens de la Révolution » – a déclaré dans une interview télévisée diffusée le lundi 2 février : « Nous contrôlons tous les réseaux sociaux. Les contrevenants qui ne pensent que le cyberespace est un espace sûr pour eux ont intérêt à cesser immédiatement leurs agissements. »

Alizadeh a ajouté : « Durant le deuxième semestre de l’année en cours, 350 comptes Facebook qui ne respectaient pas les règles ont été identifiées, quelque 130 de ces comptes ont été totalement supprimés, 12 personnes ont été arrêtées et des mandats d’arrêt ont été lancés contre 24 autres personnes. »

En Iran, de nombreux organes étatiques sont chargés du contrôle et du filtrage des échanges par e-mails ou des échanges via les réseaux sociaux sur Internet. Le plus important de ces organes de contrôle et de censure dépend des pasdaran.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous