IranIran (actualité)Iran : Ne misez pas sur Rafsandjani pour la...

Iran : Ne misez pas sur Rafsandjani pour la réforme, avertissent les Britanniques

-

Daily Telegraph, par Anton La Guardia, rédacteur diplomatique – La Grande-Bretagne a adopté une politique plus conflictuelle vis-à-vis de l’Iran hier quand les autorités ont mis en cause la crédibilité de Ali Akbar Hachemi Rafsandjani, le vainqueur potentiel du scrutin présidentiel de vendredi.

De nombreux réformateurs iraniens, alarmés par le fait que son concurrent, l’ancien maire ultra de Téhéran Ahmadinejad soit arrivé derrière lui au premier tour, ont appelé leurs sympathisants à reporter leurs votes sur M. Rafsandjani âgé de 70 ans malgré le fait qu’il s’agisse d’un vétéran du régime.

Le religieux retors, qui a été président de 1989 à 1997, s’est décrété centriste et a fait plusieurs allusions comme quoi il était ouvert à des négociations avec les Etats-Unis.

Mais un haut diplomate britannique a rejeté la réputation de « pragmatiste » de M. Rafsandjani, et jeter le doute sur sa capacité à résoudre la crise sur le programme nucléaire de Téhéran.

« Il est important que les gens ne voient pas Rafsandjani comme un chevalier blanc. Il a été président pendant huit ans et pas mal de vilaines choses se sont passées durant ces huit années », a-t-il dit. « Il n’a pas un bilan de réforme, de co-opération avec l’occident ou de respects des normes internationales. »

« Nous entendons ce qu’il dit et cela nous plaît. Mais il existe une différence entre dire une parole et faire un acte. »

On estime que M. Rafsandjani, un proche confident de l’ayatollah Khomeiny, a été intimement impliqué dans les décisions touchant au programme nucléaire iranien. Il a trempé dans le meurtre de dizaines de dissidents par les services secrets de Téhéran, qu’il contrôlait en tant que président.

Après des années de « complaisance » avec l’Iran, dans l’espoir de renforcer le président réformiste sortant Mohammad Khatami, les autorités semblent abandonner la vision de Jack Straw, le ministre des affaires étrangères, qui a vu dans l’Iran « l’émergence d’une démocratie ».

Beaucoup au Foreign Office pensent que le régime iranien « se meurt » et poussent le gouvernement à « s’aligner » davantage sur les appels au changement. Les options discutées comprennent un nombre supérieur d’heures de programme radio diffusé par la BBC en persan, et la création dune chaîne de télévision satellite en persan.

La Grande-Bretagne, la France et la Grande-Bretagne affrontent un round crucial de négociations avec l’Iran plus tard cet été, quand ils auront promis de présenter à Téhéran de nouvelles propositions pour résoudre la crise sur le programme nucléaire.

Téhéran dit vouloir développer l’énergie nucléaire dans le seul but de produire de l’électricité, mais les Etats-Unis et l’Europe craignent qu’il ne soit en train de développer la technologie de fabrication d’armement.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous