IranIran (actualité)Mal interpréter l'élection en Iran

Mal interpréter l’élection en Iran

-

Washington Times, 27 juin, éditorial – Rarement autant de désinformation a été écrite ou dite sur un sujet que dans le cas de l’élection de vendredi en Iran.
Tout au long de la semaine passée, nous avons été soumis à d’innombrables analyses prétendant nous dire des choses importantes sur les deux candidats de la finale : Mahmoud Ahmadinejad, différemment décrit comme maire « extrémiste » ou « conservateur » de Téhéran, qui a gagné le deuxième tour avec presque 62 % de voix sur le « modéré » Ali Akbar Hachemi Rafsandjani, président de 1989 à 1997, qui n’a remporté qu’environ 37% de.

Il paraît, nous dit-on, que la victoire de M. Rafsandjani aurait été une bonne chose, parce qu’il est un modéré et un réformateur avec lequel l’Union européenne pourrait arriver à une entente sur le programme nucléaire de l’Iran. Ne tenons pas compte du fait que, comme président, il a personnellement approuvé les meurtres des dissidents iraniens en Europe. Ne tenons pas compte de toute la corruption qu’il a utilisée pour devenir multimillionnaire. Ne tenons pas compte du commentaire désinvolte qu’il a fait en décembre 2001 en suggérant que les musulmans tireraient profit d’un échange d’armes nucléaires avec Israël.

D’autre part, on nous a dit qu’une victoire de M. Ahmadinejad nous jetterait dans les ténèbres illimitées, parce qu’avec ses acolytes malveillants ils ont ramené l’Iran au Moyen-âge. Ainsi, en milieu de la semaine, des lecteurs des journaux comme le New York Times ont eu droit à une révélation stupéfiante au sujet de M. Ahmadinejab : Son épouse et son enfant utilisent beaucoup Internet, et il peut donc ne pas être déterminé à faire ce que les mollahcrates de Téhéran essayent de faire : censurer Internet ou le couper.

En vérité, il s’agit là en grande partie de foutaises et de désinformation. Le guide suprême du pays, l’ayatollah Khamenei, reste fermement en charge du pays — exactement comme si M. Rafsandjani avait gagné l’autre jour. Mis à part les analyses fantaisistes, l’élection n’aura aucun effet sur les armes de destruction massive de l’Iran ou son rôle dans le soutien du terrorisme.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous