IranIran (actualité)L’Iran envoie des parasites sur une chaîne TV en...

L’Iran envoie des parasites sur une chaîne TV en exil

-

Iran Focus, Londres, 14 juillet – Le gouvernement iranien a envoyé des parasites sur le signal d’une importante télévision satellite en persan, a déclaré le porte-parole de la chaîne, Sima-ye-Azadi.

« En violation flagrante des règlements de l’Union internationale des télécommunications (UIT), le régime iranien envoie des signaux illégaux de parasites pour censurer nos programmes destinés aux Iraniens en Iran et à l’étranger », a affirmé Behrouz Pirhosseini.

« Cette nouvelle vague de dérangement satellite a commencé le 9 juillet, qui était le jour du sixième anniversaire du soulèvement étudiant en Iran », a ajouté Pirhosseini.

Il évoquait les protestations étudiantes de 1999 qui avaient été violemment réprimées par les forces du régime religieux.

L’Iran suit une politique de parasitage des signaux satellites. Une compagnie indépendante d’investigation britannique, l’Agence de Recherche et d’Evaluation de Défense (DERA) située dans le Worcesteshire a confirmé que la chaîne de télévision était parasitée par des ondes venant de la région de Chamestan près de la mer Caspienne. DERA est affiliée au ministère de la défense. Le gouvernement iranien avait déjà lancé des parasites sur les signaux de Sima-ye-Azadi quand elle émettait de PanAmSat, AsiaSat, Arabsat et Eutelsat (W3 et Hotbird) en juin et août 1997, juin 1998, mars 1999, et octobre 2000 selon Pirhosseini.

L’Iran a même utilisé des tiers pour parasiter les programmes satellites. Dans le passé, en juillet 2003, Kenneth Tomlison, président du bureau des gouverneurs de la Voix de l’Amérique, a pris l’initiative inhabituelle de condamner publiquement le gouvernement cubain pour parasiter les émissions américaines en Iran.

Il avait dénoncé les efforts « délibérés et malveillants» pour « empêcher le public iranien d’avoir de vraies informations. »

Pirhosseini a dit que depuis que la population en Iran avait suivi un appel à boycotter massivement l’élection présidentielle en juin, le gouvernement iranien avait repris ses efforts pour parasiter les émissions.

Il a également dit qu’en d’autres occasions le gouvernement iranien avait utilisé de la technologie micro-onde pour parasiter les signaux satellites dans de grandes villes en Iran et continuait de le faire, bien que la méthode ne pouvait envoyer des parasites que localement et représentait un grave risque pour la santé publique.

Les derniers efforts pour censurer la chaîne de l’opposition ont consisté à viser une de ses nombreuses fréquences d’émission, tout en bloquant le signal dans des régions de l’Iran, ainsi qu’en Europe, en Amérique du nord, au Moyen-Orient et dans de grandes partie du sous-continent asiatique, a-t-il ajouté.

« Ils censurent notre liberté d’expression et le droit des Iraniens aux informations non filtrées. »

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous