IranIran (actualité)Faux diplômes vendu pour 9000 dollars en Iran

Faux diplômes vendu pour 9000 dollars en Iran

-

Au sein du régime iranien, en raison de la centralisation des ressources économiques et des forces armées aux mains du cercle dirigeant, la corruption est étendue et débridée.

Dans ce régime, chaque sujet que nous soulignons est lié à la corruption qui est beaucoup plus vaste qu’on ne pourrait l’imaginer. Et les médias d’État n’en révèlent qu’une petite partie. Parce que la plupart des affaires de corruption et les plus grands vortex financiers appartiennent au bureau du Guide suprême du régime, Ali Khamenei.

C’est quelque chose que le quotidien iranien « Kilid » a vécu en perdant sa certification après avoir imprimé une image qui montrait de « la main de Khamenei » qui traçait le seuil de pauvreté avec un article intitulé : « Des millions de ménages sous le seuil de pauvreté».

Par conséquent, personne dans ce régime ne peut parler de la véritable source de la corruption sans en subir les conséquences.

Faux diplômes vendu pour 9000 dollars en Iran

Corruption dans la délivrance des diplômes de l’enseignement
On pourrait penser qu’il est difficile et illégal de trouver des centres qui délivrent un diplôme ou un baccalauréat ou un doctorat. Mais en Iran, ce n’est pas le cas et sans trop d’efforts, on peut trouver des centres qui fonctionnent officiellement et la plupart d’entre eux sont même sous le contrôle du gouvernement.

Le slogan officiel de la plupart d’entre eux est « nous réaliserons votre souhait » ou « avec ce diplôme, nous espérons que vous pourrez améliorer votre poste. »

Ils demandent : « avez-vous suffisamment de temps pour poursuivre vos études ? Êtes-vous à la recherche d’un diplôme ? »

Ces institutions prétendent officiellement qu’elles peuvent fournir n’importe quel diplôme, le client n’a qu’à choisir le domaine. Ils présentent même certaines de leurs œuvres aux clients sur leurs sites Web.

Cette action nuit à la société et bouleverse les valeurs et les normes sociales. Il n’y aura plus d’effort d’apprentissage et le pays sera confronté à un manque de vrais spécialistes.

Le journal Mostaghel du 2 novembre 2021 a écrit à ce sujet : « Les publicités pour la vente de diplômes d’études sont également disponibles gratuitement sur les réseaux sociaux ».

Iran : liste des vente de toutes sortes de diplômes
Diplôme technique professionnel : 2 millions de tomans
Baccalauréat : 3 millions de Tomans
Associé de l’Université Azad : 6 millions de Tomans
Baccalauréat de l’Université Azad: 9 millions de Tomans
Master : 15 millions de tomans
Doctorat avec conception et thèse : 38 millions de tomans
« Environ 50% sont reçus comme acompte avant le travail, pour les affaires administratives de l’université. »

Durée pour la préparation des documents :
Diplôme : 15 jours ouvrables
Associé : 20 jours ouvrés
Licence : 20 jours ouvrés
Master : 45 jours ouvrés
Doctorat : 60 jours ouvrables

Ces institutions corrompues justifient leurs actions d’une manière assez ridicule : « Vous devez perdre plusieurs années de votre vie à étudier à n’importe quel niveau, et même étudier dans certaines universités, vous devez payer des frais pour poursuivre vos études et obtenir un diplôme. Alors que vous pouvez éviter de perdre votre temps en achetant un diplôme et passer votre temps à faire des choses que vous aimez ou grâce auxquelles vous gagnez de l’argent.»

Dans une autre partie de son article Mostaghel a écrit : un haut pourcentage des députés de haut niveau et d’autres responsables gouvernementaux sont suspectés d’avoir de faux diplômes.

Ce comportement corrompu est tellement répandu que la population se moquent en disant : « Si vous ne pouvez pas acheter les questions de l’examen d’entrée à l’université, vous pouvez acheter des chaires universitaires. »

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous