IranIran (actualité)Iran : Le candidat d'Ahmadinejad pour la Banque centrale...

Iran : Le candidat d’Ahmadinejad pour la Banque centrale du pays

-

Iran Focus, Téhéran, le 29 août – « Le président ultraconservateur, Mahmoud Ahmadinejad, a l’intention de nommer un de ses proches amis, Ali Saïdlou, directeur de la Banque centrale du pays » a-t-on appris d’une source proche du bureau d’Ahmadinejad.

Ahmadinejad avait initialement désigné Saïdlou, 41 ans, comme ministre du pétrole mais ce dernier n’a pas pu obtenir le vote de confiance du Majlis (Parlement iranien).

Comme Ahmadinejad, Saïdlou est un membre de la faction ultraconservatrice « Abadgaran ». Il était l’adjoint au maire de Téhéran pour les finances et l’administration. Il a remplacé Ahmadinejad au poste de maire de Téhéran pendant les élections présidentielles de juin dernier.

Comme la plupart des autres personnes nommées par Ahmadinejad, Saïdlou est un vétéran du corps des gardiens de la révolution et des services secrets du régime iranien. Saïdlou a occupé dans le passé plusieurs fonctions notamment, directeur adjoint de l’Organisation des industries de la défense, représentant du ministère des renseignements (police secrète) au ministère du Commerce et membre du Conseil suprême de sécurité nationale.

Les députés ont rejeté la candidature de Saïdlou au poste de ministre du pétrole car il n’avait aucune expérience dans le domaine. Sa nomination à ce poste aurait pu aggraver la situation économique du pays qui n’est déjà guère florissante. Il convient de rappeler que 80% des revenus du pays proviennent des exportations de pétrole.

Par ailleurs, certains députés ont soupçonné Saïdlou d’avoir des liens douteux avec la mafia du pétrole, un réseau puissant composé d’officiels du régime qui selon la presse iranienne ont détourné plusieurs milliards de dollars de revenus pétroliers. Saïdlou est le neveu d’une grande figure de la mafia du pétrole selon un député qui a requis l’anonymat.

La candidature de Saïdlou au poste de directeur de la Banque centrale iranienne doit être approuvée par le conseil d’administration de cette institution. Ce conseil est composé notamment du ministre de l’économie, du ministre du commerce et du directeur général de l’Organisation du plan. Puisque la plupart des membres de ce conseil d’administration ont été désigné par Ahmadinejad, la candidature de Saïdlou devrait être approuvée sans grande difficulté.

Dans un premier temps, Parviz Davoudi a été présenti pour diriger la Banque centrale du pays, mais sa candidature a été rejetée à cause de l’opposition du ministre de l’économie, Davoud Danech-Jaafari, à cette nomination.

7,062FansLike
1,173FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Le régime iranien cache les violations des droits humains dans ses prisons

Après plus de quatre mois de soulèvements nationaux en Iran, la brutalité de l'appareil sécuritaire et judiciaire du régime...

Les démissions et les renvois signalent le désespoir de Téhéran face aux manifestations

Mercredi 22 décembre, le ministre de l'Intérieur du régime iranien, Ahmad Vahidi, a annoncé que Mohammad-Tayyeb Sahraei avait été...

Les disparitions forcées, outil du régime iranien pour répandre la terreur

L'Iran est un pays gouverné par le régime autoritaire des mollahs. Il souffre de décennies de violations des droits...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous