IranIran (actualité)L'Iran interdit les films "laïques, féministes et de propagande"...

L’Iran interdit les films « laïques, féministes et de propagande » en faveur des USA

-

AFP, Téhéran, 20 octobre – L’Iran a interdit tous les films étrangers « laïcs », « féministes » et de propagande en faveur des Etats-Unis, alors que le président ultraconservateur iranien, Mahmoud Ahmadinjead a déclaré que les Iraniens « avaient pour mission de créer une société idéale basée sur le Qoran ».

Le Conseil suprême de la révolution culturelle, dirigé par le président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad, a interdit « la distribution et la projection de films étrangers qui font la propagande des idées laïques, féministes, libérales, nihilistes et dénigrent la culture orientale, sont interdites », a rapporté jeudi le quotidien Shargh.

Le Conseil a également interdit les films mais aussi les CD qui favorisent « la violence, la consommation de drogue et font la propagande de l’oppression mondiale », terme utilisé pour désigner les Etats-Unis.

Tous les organes, notamment la radio et télévision d’Etat et le ministère de la Culture ont reçu l’ordre d’appliquer cette décision.
M. Ahmadinejad a, par ailleurs, déclaré que « le peuple iranien avait pour mission de créer sur la terre sainte iranienne une société idéale basée sur le Coran », ont rapporté les journaux.

« Le gouvernement avancera avec force pour favoriser la propagation de la culture du Coran », a-t-il ajouté lors d’une exposition consacrée aux « serviteurs du Coran ».

L’élection de M. Ahmadinejad en juin dernier avait crée des craintes dans les milieux culturels sur une possible remise en cause de la politique d’ouverture menée par le président réformateur Mohammad Khatami.

Durant les huit ans de présidence de M. Khatami (1997-2005), le gouvernement avait partiellement ouvert le pays à la culture occidentale, autorisant notamment la projection de films occidentaux dans les salles de cinéma. La télévision, pourtant contrôlée par les conservateurs, montrait de plus en plus de films étrangers. Mais la plupart de ces films étaient censurés, ne comportant aucune scène contraire à la morale islamique.

On pu par exemple voir sur grand écran les films américains Aviator, Sky Captain, The Hero, The Others ou encore The World of Tomorrow.
Il existe actuellement plusieurs millions d’antennes paraboliques qui permettent aux Iraniens de regarder les télévisions étrangères sur satellite, notamment une vingtaine de chaînes de télévisions en persan qui émettent depuis les Etats-Unis.

Les Iraniens regardent également les télévisions arabes MBC2, MBC4 et One TV, ou encore les télévisions turques qui montrent tous les soirs des films occidentaux, en particulier américains.

Dans les années 90, le pouvoir islamique a interdit les antennes paraboliques, mais malgré les opérations de police régulières, les autorités n’ont jamais réussi à empêcher les Iraniens de regarder les chaînes satellitaires.

Surtout, des millions de VCD et de DVD sont distribués chaque année illégalement à travers le pays.

On peut également louer un DVD pour la somme d’un dollar par semaine.

Le marché des films DVD est dominé par les films américains.

Pour acheter un DVD, il suffit de connaître un « distributeur » qui apporte sa collection de films à domicile. Très souvent, les distributeurs appellent leurs clients pour les informer des nouveaux arrivages.
Les VCD et les DVD sont généralement des copies qui proviennent des pays asiatiques et sont vendus 60.000 rials (6,5 dollars).

Très souvent, les films américains arrivent sur le marché iranien deux ou trois semaines après leur distribution aux Etats-Unis.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous