IranIran (actualité)D’après les médias d’Iran, Roosevelt avait reçu la recommandation...

D’après les médias d’Iran, Roosevelt avait reçu la recommandation de rayer Israël de la carte !

-

Iran Focus, Téhéran, 5 janvier – Les médias officiels iraniens ont donné une importance exceptionnelle à un reportage confus sur le plan historique affirmant que l’ancien roi saoudien Abdul-Aziz, père de l’actuel monarque, s’était plaint de l’existence d’Israël et avait demandé au président des États-Unis, Franklin D. Roosevelt, de déplacer l’État juif en Europe.

L’agence de presse Mehr, la première à rapporter l’histoire qui a été ensuite reprise par la radio et la télévision d’État du pays ainsi que par un certain nombre de quotidiens officiels, a écrit mardi qu’en 1954, Abdol-Aziz, père de l’actuel roi saoudien Abdullah, avait rencontré le président Roosevelt et avait élevé des protestations contre l’existence du nouvel État d’Israël.

« Les Juifs doivent retourner sur les terres d’où ils ont été chassés et ce sont ceux qui ont commis ce crime qui doivent leur payer des dédommagements, et non les Arabes qui étaient les spectateurs étrangers de cet épisode », aurait déclaré le roi saoudien, en référence à l’Holocauste au cours duquel six millions de Juifs ont été massacrés dans les camps de la mort nazis.

« Quel mal les Arabes ont-ils fait aux Juifs ? Ce sont les Allemands chrétiens qui se sont emparés de leurs maisons et de leurs vies, alors, que les Allemands paient pour cela », aurait dit Abdul-Aziz d’après les médias iraniens.

Cet article a fait la une des médias iraniens et les citations du roi Abdul-Aziz ont été utilisées pour défendre les propos récents du président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Le président iranien a qualifié l’Holocauste de « mythe » et a réclamé qu’Israël soit « rayé de la carte ». Ses commentaires ont fait l’objet d’une condamnation internationale et de reproches de la part du Conseil de Sécurité des Nations Unies à deux reprises.

Il y a cependant un sérieux problème dans ce qu’ont rapporté les médias iraniens ; en 1954, aussi bien Roosevelt que le roi saoudien Abdul-Aziz étaient morts.

La rencontre entre les deux dirigeants a eu lieu en 1934, non en 1954, et à cette époque Israël n’existait pas. Contrairement à la version des faits donnée par Téhéran, Abdul-Aziz n’aurait donc absolument pas pu demander à Roosevelt de déplacer l’État d’Israël en Europe.

7,062FansLike
1,163FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous