IranIran (actualité)USA : Les législateurs réclament plus de mesures contre...

USA : Les législateurs réclament plus de mesures contre l’Iran

-

International Herald Tribune – par Brian Knowlton – Alors que l’administration Bush et ses alliés européens recherchent une solution diplomatique au conflit nucléaire iranien, quelques hauts législateurs des deux parties ont recommandé dimanche une approche plus vigoureuse, y compris une option militaire éventuelle.

« C’est la crise la plus grave que nous ayons subie, en-dehors de la guerre contre la terreur, depuis la fin de la Guerre Froide », a déclaré le sénateur John McCain, républicain d’Arizona. « La capacité nucléaire de l’Iran est inacceptable. »

Pendant ce temps, les législateurs ont offert différentes interprétations du dernier enregistrement sonore d’Osama ben Laden. Certains disent que celle-ci soulève de vives inquiétudes au sujet d’un nouvel attentat sur le territoire américain, alors que d’autres la voient comme le signe que le leader d’al Qaeda est en difficulté et se démène pour rester dans la course.

Un autre imminent sénateur, Joseph Lieberman, démocrate du Connecticut, s’est rallié à McCain pour réclamer une approche accélérée du problème iranien.

« C’est bien que nous travaillions avec la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne », a déclaré Lieberman, en référence aux Européens qui ont mené des négociations avec l’Iran soutenues par les États-Unis, « mais leur rythme est trop lent ».

Il a appelé à ce que le dossier comparaisse immédiatement devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies, et qu’il ne soit pas renvoyé d’abord à l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique, l’organe de surveillance nucléaire de l’ONU.

Liebermann, membre de la commission du renseignement, considéré comme belliciste parmi les démocrates, a affirmé non seulement que les États-Unis devaient garder l’option militaire à l’ordre du jour, mais aussi que le pays avait la capacité militaire de continuer le combat en Afghanistan et en Irak tout en lançant une attaque aérienne complexe sur plusieurs cibles nucléaires iraniennes.

« Nous devons nous préparer à entreprendre une action militaire », a-t-il déclaré à CBS-TV.

Chacun des deux partis est divisé sur l’Iran. Après la controverse au sujet de ce que les critiques ont décrit comme l’échec de l’administration Bush à s’assurer un soutien international adéquat pour envahir l’Irak, certains républicains et démocrates l’accusent maintenant de trop se reposer sur la diplomatie.

La sénatrice Hillary Clinton, démocrate de New York, a prétendu la semaine dernière que l’administration « minimisait » la menace iranienne. Elle et un collègue démocrate de New York, le sénateur Charles Schumer, préconisent de faire pression sur la Chine et la Russie pour qu’elles cessent de s’opposer à des sanctions contre l’Iran.

Reflétant la division qui existe au sein du parti républicain, le sénateur Pat Roberts du Kansas, président de la commission du renseignement, a déclaré dimanche sur CBS-TV que parler d’action militaire était prématuré et qu’ « à l’heure actuelle, je ne crois pas que l’on puisse considérer cela comme une alternative ».

Au sujet de ben Laden, Roberts a affirmé : « Je ne pense pas qu’il soit aussi puissant qu’avant ». Mais les nouvelles menaces d’attentats contre les États-Unis de ben Laden doivent être prises au sérieux.

Parallèlement, le Premier ministre du Pakistan, Shaukat Aziz, qui est aux États-Unis pour rencontrer des officiels du gouvernement, a insisté dimanche sur le fait que son gouvernement n’avait pas été prévenu de l’attaque aérienne du 13 janvier qui a coûté la vie à 18 personnes et qui a manqué le numéro deux d’al Qaeda, Ayman al-Zawahiri, qui était censé être la cible de cette attaque.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous