IranIran (actualité)Un quotidien iranien dit que la France est un...

Un quotidien iranien dit que la France est un Etat fasciste

-

Iran Focus, Téhéran, 5 février – Un quotidien officiel iranien a taxé la France de fascisme dans un éditorial jeudi.

Le quotidien ultra Kayhan, qui reflète les positions du guide suprême iranien l’ayatollah Ali Khamenei, a critiqué l’Union Européenne pour tenter d’envoyer le dossier nucléaire iranien au Conseil de Sécurité de l’ONU moins d’un mois depuis que le président français Jacques Chirac a déclaré qu’il serait prêt à utiliser des armes non conventionnelles, comme des bombes nucléaires, pour répondre à un incident terroriste majeur sur le sol français.

Le quotidien a accusé Paris d’augmenter son arsenal d’armes de destruction massive au lieu de se désarmer.

« Et c’est la même France qui brandit le drapeau de la démocratie et des droits de l’homme en Occident », s’est moqué l’éditorial.

« Une question se pose : pourquoi y a-t-il une telle différence entre ce qu’ils disent et ce qu’ils font, et pourquoi Jacques Chirac se conduit-il de cette manière ? », écrit le quotidien.

Kayhan affirme que les armes nucléaires entre les mains des quelques grandes puissances exercent d’abord une pression phycologique plus sur les petits pays. « De temps à autre, des pays qui ont l’arme nucléaire trouvent la nécessité de menacer d’autres nations, spécialement celles frappées de l’interdiction de posséder de telles armes, avec l’existence de leurs armes nucléaires et la possibilité de les utiliser pour que leurs bombes ne perdent pas de valeur », a dit le quotidien.

Kayhan a ajouté que Chirac a dû affronter des jours très durs vers la fin de 2005. « Les émeutes qui ont éclaté après l’assassinat de deux jeunes Français d’origine étrangères poursuivis par la police, ont duré plus de trois semaines. Ces émeutes ont affecté 170 villes, et durant cette période au moins 9000 véhicules ont été brûlés ce qui a coûté aux compagnies d’assurances quelques 250 millions d’euros en compensation des dommages aux véhicules. 3000 personnes ont été arrêtées, 600 personnes ont été emprisonnées et 120 personnes ont été déportées. La loi martiale qui a été mise en vigueur durant la guerre impérialiste contre l’Algérie en 1955 a été remise en place pendant trois mois dans un pays baptisé « berceau de la démocratie et de la liberté ». Le président français a essayé lors de la première semaine des émeutes de ne pas montrer de réaction et de laisser faire au ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy tous les commentaires stupides, comme appeler les jeunes manifestants les racailles de la société française et de les menacer de les rayer de la carte du monde ».

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous