IranIran (actualité)Israël crie au scandale si le chef de l’Etat...

Israël crie au scandale si le chef de l’Etat iranien assiste à la Coupe du Monde

-

Times Online, 4 mai – par Roger Boyes – L’Allemagne se moque des hooligans. Le problème politique le plus ardu auquel est confronté le pays alors qu’il s’apprête à recevoir la Coupe du Monde, est ce qu’il doit faire de Mahmoud Ahmadinejad, le président radical de l’Iran, s’il insiste pour venir voir jouer son équipe le mois prochain.

L’Allemagne est forcée de laisser entrer le chef d’Etat d’une nation participant à ce tournoi, dont le slogan officiel est « Le rendez-vous de l’amitié ». Mais M. Ahmadinejad en appelle à la destruction d’Israël et a nié plusieurs fois l’Holocauste, ce qui est un crime en Allemagne.

Mais coïncidence fâcheuse, le premier match de l’Iran va se jouer dans le stade du complexe de Nuremberg utilisé par Hitler pour ses rassemblements de masse ; de plus, des Allemands néonazis ont l’intention d’organiser une manifestation en soutien à M. Ahmadinejad. Mais Israël, les exilés iraniens et les dirigeants politiques allemands exigent qu’il soit écarté de l’événement.

« La question est de savoir si l’Allemagne en tant que pays hôte peut empêcher la visite d’un chef d’Etat qui se révèle être un antisémite répugnant et gênant », a déclaré Ehud Olmert, le Premier ministre israélien. « L’esprit de la Coupe du Monde est en contradiction totale avec l’esprit qu’il représente. »

Cette semaine, un éditorialiste furieux du Jerusalem Post a accusé l’Allemagne de comploter avec l’Iran et d’apaiser ses ambitions nucléaires, puis il a ajouté : « Le comportement de l’Allemagne envers l’Iran montre clairement qu’avec toutes ses commémorations de l’holocauste, toute sa législation antinazie et toutes ses manifestations d’amitié envers Israël et les Juifs, l’Allemagne n’a pas retenu la leçon de l’holocauste ».

Le journal a déclaré : « Ahmadinejad doit être arrêté au moment où il pose le pied sur le territoire allemand ».

Certains hommes politiques allemands sont d’accord. Edmund Stoiber, Premier ministre de la Bavière a affirmé : « Un homme comme celui-là n’est pas le bienvenu ».

Cependant, le gouvernement allemand continue tout de même sur la même voie. Wolfgang Schaeuble, ministre de l’Intérieur, déclare que le président « peut naturellement venir assister aux matchs ». Les divergences d’opinion sur l’holocauste, Israël et la puissance nucléaire pourraient bien être mises en avant pendant la visite.

L’adjoint de M. Schaeuble, August Hanning (ancien directeur du Service de sécurité allemand) s’est déjà mis d’accord avec Téhéran pour qu’il n’y ait aucune manifestation politique dans les stades.

De plus, les Iraniens et les Allemands vont échanger des renseignements avant la Coupe du Monde. « Si les Iraniens ressentent une menace, ils nous en donneront les raisons », selon M. Hanning. « Puis nous informerons Téhéran de notre position. »

Pour les exilés iraniens, qui sont attendus en grand nombre pour les matchs contre le Mexique, l’Angola et le Portugal, ça sent l’apaisement.

« Naturellement, nous craignons que des informations détenues par les Allemands soient utilisées contre nos familles en Iran », a expliqué Hassan Nayeb-Agha qui a joué en milieu de terrain dans l’équipe iranienne pendant la Coupe du Monde 1978. « Nous ne devons pas laisser le régime iranien se servir à mauvais escient de la Coupe du Monde de la même façon que Hitler l’a fait avec les Jeux Olympiques de 1936. »

L’Iran doit décider dans les prochains jours si M. Ahmadinejad doit se rendre en Allemagne, mais il y a peu de doutes sur le fait qu’il veut y aller. « Notre président adore le foot », a déclaré le directeur de l’Association iranienne de football, Muhammad Ali Dadkan, alors qu’il inspectait le stade de Nuremberg le mois dernier.

Un avocat israélien vivant en Allemagne a présenté une requête au procureur fédéral lui demandant de délivrer un mandat d’arrêt international contre le président dès qu’il sortira de l’avion.

Mais le président bénéficiera probablement de l’immunité diplomatique et certains avocats doutent que son refus d’admettre l’existence de l’holocauste ne viole la loi allemande étant donné que ces commentaires ont été faits à l’étranger. Un problème plus important émergerait s’il faisait de nouveau ces commentaires pendant son séjour en Allemagne.

Par ailleurs, M. Ahmadinejad semble essayer d’amadouer les Allemands avant sa visite : « Les Allemands ne devraient pas se sentir coupables parce qu’un certain nombre de Juifs ont été tués pendant la seconde Guerre Mondiale », a-t-il dit la semaine dernière.

« Le président lui-même ne semble pas se rendre compte à quel point ses propos sont ignobles pour les Allemands », a déclaré un haut responsable. « Il semble penser qu’il est en train de nous flatter. »

Pour l’Allemagne, la meilleure solution serait que Bruxelles impose une interdiction d’entrée élargie à toute l’Europe aux dirigeants politiques iraniens. Un boycott similaire est en place pour les membres du gouvernement biélorusse. « Ce serait une solution élégante », selon un haut responsable allemand.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous