IranIran (actualité)Dès 2008, Renault devrait construire 250 000 Logan en...

Dès 2008, Renault devrait construire 250 000 Logan en Iran

-

Le Monde, 25 mai – Par Stéphane Lauer – Renault a annoncé, mercredi 24 mai, la signature d’un accord avec l’Iran pour y produire la Logan. Au terme de plusieurs semaines de discussions, le constructeur français a fini par accepter qu’au moins 20 % de la production soient réservés à l’exportation. Renault Pars, la filiale iranienne du groupe, s’est fixé pour objectif avec ses deux partenaires iraniens, Iran Khodro et Saïpa, de fabriquer 250 000 Logan dès 2008.

Renault refusait jusqu’à présent qu’une partie de la production puisse être exportée. Le constructeur estimait que, en l’absence d’accords douaniers entre l’Iran et les pays voisins, les ventes de Logan seraient frappées de lourdes taxes.

Pour faire pression sur le groupe français, le ministère de l’industrie iranien avait suspendu le projet (Le Monde du 20 avril). Renault a finalement accédé aux demandes iraniennes, même si les conditions dans lesquelles seront exportées les Logan restent très ouvertes : « Les exportations vont se faire à travers le réseau international de vente de Renault », se contente d’indiquer le communiqué, sans préciser les pays concernés.

Les deux partenaires se sont également entendus pour que, dès le début du projet, 60 % des composants de la voiture soient fabriqués sur place, le reste venant de Roumanie, où la Logan est déjà montée. Cette disposition devrait accélérer la rentabilité du projet.

La difficulté pour trouver un accord est à la mesure de l’enjeu. Pour l’Iran, la Logan va au-delà de la constitution d’une simple entreprise commune avec un constructeur étranger. Le projet est au coeur même de la politique industrielle iranienne. D’abord parce que le modèle est vital pour le marché automobile national : la Logan, dont le prix de base sera de 6 750 euros, est en effet destinée à remplacer la Pekan, la voiture populaire iranienne, dont la production vient d’être arrêtée à cause de sa vétusté.

Par ailleurs, les Iraniens veulent saisir l’occasion du projet Logan pour démontrer leurs capacités à devenir une puissance exportatrice. D’où les tensions initiales avec Renault.

Pour le constructeur automobile français, l’enjeu est tout aussi crucial. Le projet Logan en Iran est une étape importante pour atteindre l’objectif que Carlos Ghosn a fixé à Renault le 9 février : produire 800 000 voitures par an de plus à l’horizon 2009.

Le coût total du projet est estimé à 300 millions d’euros, sur lesquels Renault, qui détient 51 % de l’entreprise commune, a déjà dépensé 70 millions. Le ministre iranien de l’industrie, Alireza Tahmassebi, a assuré mercredi que la production débuterait comme prévu, en septembre. Chez Renault, on préfère rester plus prudent en tablant sur un démarrage d’ici à la fin de l’année.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous